Projet Voltaire

Romans-sur-Isère a entamé, depuis maintenant quelques années, de grands projets urbains pour l’amélioration du cadre de vie de ses habitants.

Dans ce cadre, la Ville lancera en 2022 un appel à candidature sur une friche exceptionnelle d’environ 2 hectares, située en cœur de ville au niveau du boulevard Voltaire. Ce projet vise à redessiner en profondeur la façade urbaine de l’entrée Est du centre-ville dans une collaboration public-privé visant à encourager l’innovation urbaine et la promotion d’une offre d’habitat nouvelle, adaptée aux modes de vie modernes. La programmation prévue sur ce site mêle équipements sportifs publics, logements et activités, dans un dialogue urbain, architectural et paysager soutenu par une ambition environnementale forte. Ce projet devra également intégrer le respect de la signature architecturale, la réversibilité des équipements et la végétalisation. Cet appel à candidature s’adressera à des équipes pluridisciplinaires autour de promoteurs et investisseurs immobiliers. 

Appel à projet urbain « Entrée de ville Voltaire »

Le site concerné par l’appel à projet est délimité par la Côte Garenne à l’ouest, le boulevard Voltaire au nord et à l’est, et au futur équipement sportif au sud ; son emprise foncière est d’environ 1,2 ha.

Intéressé ? Contactez-nous à attractivite@ville-romans26.fr pour recevoir le dossier de candidature une fois celui-ci disponible.

La déconstruction du complexe sportif Triboulet

Depuis les importantes chutes de neige de novembre 2019, venues se surajouter au violent orage de grêle du mois de juin de la même année, les différents bâtiments de la Ville font l’objet d’une surveillance accrue.
Fin octobre 2020, les services techniques de la Ville ont ainsi constaté que des poutres de la charpente en lamellé-collé du complexe sportif Īriboulet, situé sur ce site, présentaient des fissures qui pourraient mettre en danger ses utilisateurs. Le service des Sports a donc aussitôt organisé, par principe de précaution, la fermeture de l’établissement.
Dans le même temps, les services techniques ont établi un périmètre de sécurité et programmé la sécurisation du bâtiment avec la pose d’un étaiement provisoire, afin d’éviter que l’ensemble de la structure ne s’effondre. Mandatés le 4 novembre par la Ville, pour un diagnostic plus approfondi, la société AĪ Conseil et le Bureau d’études Elément bois, devaient confirmer la nécessité des mesures prises.
De là, il a été décidé de procéder à la déconstruction de ce complexe sportif avec l’objectif de reconstruire un nouvel équipement, à proximité, avec le soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Les étapes de la déconstruction

Réalisée par la société OS Asbestos, l’opération de désamiantage a débuté le 13 juillet dernier. Le bardage extérieur a été démonté, de même que l’ossature métallique et le parquet. Tous les matériaux ont été triés. L’étaiement a ensuite été retiré.
La société Cheval prend maintenant le relais pour procéder à la déconstruction, à la pince, du bâtiment. La fin des travaux est prévue avant Noël.