Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.

Expression politique

-

Tribune - Romans bleu marine
Crise sanitaire : ouvrez les yeux !
Le drame sanitaire qui a touché de nombreux pays aurait-il pu être évité en Europe et en France ? Oui, si l’Europe n’était pas celle qu’elle est aujourd’hui : une passoire libérale ultra mondialiste, voulue et entretenue par les dirigeants des principaux pays membres utilisant tous les moyens trompeurs pour mettre à bas les souverainetés nationales et la préférence communautaire sur laquelle s’était fondée la création d’un entité européenne. Malgré cela, nous étions légitimement en droit de penser que, face au risque de danger sanitaire qui s’amorçait, le gouvernement saurait prendre les mesures préventives qu’il doit à son peuple afin de le protéger dans l’incertitude, cela en fermant sanitairement les frontières dès le mois de janvier. Pourtant, rien de cela n’a été fait. Le virus est entré pendant de longues semaines. S’y est ajoutée une impréparation totale concernant les équipements hospitaliers adaptés, le sous effectif criant des personnels de santé et un manque d’habits de protection en tous genres pour la population ; ceci étant le résultat d’une gestion calamiteuse de la part du gouvernement actuel et des précédents. Heureusement, l’esprit de sauvegarde de bien des pays d’Europe, plus réactifs que le notre et qui ont fermé (même tardivement) leurs frontières, a permis d’atténuer l’impact de propagation de virus. Cette pandémie qui nous a frappé et dont nous n’avons pas encore fini de subir les conséquences sanitaires, économiques et sociales aura au moins permis de mettre en lumière le dévouement et l’extrême importance des soignants. Notons aussi l’efficacité des pouvoirs publics locaux et de leurs élus qui, comme à Romans par exemple, ont su préserver et accompagner du mieux possible leur population. Je terminerai ce dernier communiqué en remerciant l’ensemble de ceux qui m’ont fait confiance tout au long de ces 30 ans de mandat pour les représenter et les défendre. Bernard PINET- Groupe RN BP139, 26304 Bourg de Péage CEDEX,06 37 40 37 19

Tribune - Denis Donger
Pour une sécurité écologique, sociale....
Je remercie les personnes qui m’ont encouragées dans la défense des valeurs, que je porte depuis 40 ans: écologie, respect des biens communs (air, terre, eau, diversité biologique), justice sociale, solidarité. Être élu d’opposition avec une maire autocratique a été difficile. Dans ce contexte, je finis ce mandat avec le sentiment d'avoir fait du mieux que je pouvais. Je poursuivrais ce combat sous d'autres formes. Je remercie aussi l’équipe de «Romans plus fort» et les militant.e.s avec qui j’ai partagé combats, espoirs, et désillusions aussi! Sans être toujours en accord, nous avions un respect mutuel de nos points de vue. Je salue chaleureusement Isabelle Pagani, femme de conviction qui a gardé le cap, ferrailler sans relâche, sur les questions sociales au CCAS et au conseil municipal. Si la sécurité est un besoin légitime, personne ne doit oublier les sécurités prioritaires : être protégé des grands fléaux du dérèglement climatique, des famines et déplacements massifs de population qui en résulteront, des crises sanitaires, pandémies, liées au non respect des lois écologiques, des crises sociales liées aux monstrueuses injustices fiscales et au délitement du vivre ensemble. La sécurité sanitaire, ne doit se faire au détriment des libertés publiques fondamentales, mises à mal par un pouvoir de plus en plus totalitaire. La répression aveugle est une réponse inadaptée à une citoyenneté bafouée. Aux citoyens d' élirent, aux prochaines municipales, des représentants conscients de ces enjeux, de leurs responsabilités, pour un avenir commun porteur d'espérance et de détermination pour un bien vivre ensemble dans la liberté, l’égalité et la solidarité.
Denis Donger élu écologiste insoumis
ddonger,romans@gmail.com