Expression politique

Tribunes libres des groupes politiques du Conseil municipal.

LISTE DE LA MAJORITÉ MUNICIPALE « ROMANS ! »

Modernisation des écoles : Un projet au service du bien-être de nos enfants !

La campagne présidentielle que nous venons de vivre a démontré l’impatience de nos concitoyens de voir mises rapidement en œuvre des réformes efficaces et qui trouveront des traductions concrètes dans leur quotidien.
Cette attente au niveau national l’est tout autant au niveau local et c’est ce qui guide notre action dans les projets que nous bâtissons pour améliorer le quotidien des Romanais.
C’est le sens du projet de modernisation des écoles que nous avons construit patiemment et qui se résume autour du triptyque : Proximité, souplesse et bien-être.
Ce projet prévoit notamment une resectorisation des écoles, que notre majorité a déjà abordé dans sa tribune de mars.
La pédagogie étant affaire de répétition, nous nous félicitons que ce projet avance, qu’il ait pu se faire dans la concertation et que, grâce au formidable travail des services de la Ville conjugués à ceux de l’Etat, il puisse voir le jour dès la rentrée prochaine.
Et s’il ne fallait retenir qu’une phrase du courrier que le directeur académique de la Drôme a adressé à notre maire le 19 avril dernier, ce serait celle-ci : « Je me réjouis des démarches conjointes et du partenariat mis en œuvre par nos équipes respectives dans la réalisation de ce projet au service du bien-être des enfants de la commune. » CQFD
D’ailleurs, dans le cadre des conseils d’écoles extraordinaires qui se sont tenus pour entériner ce projet, le bienfondé de celui-ci a été plébiscité. Seul le calendrier de mise en œuvre suscitait des inquiétudes qui ont été levées grâce à la grande réactivité de nos services et aux explications précises qui ont été fournies dans le cadre du conseil municipal extraordinaire du 26 avril 2022.
Nous nous réjouissons donc que ce projet puisse être mis en œuvre dès la rentrée de septembre grâce à l’aval de l’Education nationale, de Madame la Préfète et de notre conseil municipal. Nous regrettons néanmoins que certains opposants y aient vu, une fois encore, l’occasion de verser dans la récupération et la polémique politiciennes…au détriment du bien-être de nos enfants.

Les élus de la majorité municipale « Romans ! »

 

LISTE DE L’OPPOSITION MUNICIPALE « PASSIONNÉMENT ROMANS »

IMPREPARATION NOTOIRE, CONCERTATION BACLEE, PROPOSITIONS REJETTEES

La municipalité essaie de masquer la perte de populaiton, la fermeture de cinq classes et la suppression des deux ecoles Pouchelon et République. Si Romans en est là, la cause en est rarement évoquée. Si nous perdons des élèves c’est que notre politique de développement urbain n’est pas adaptée... Toutes les villes comparables gagnent des habitants et Romans en perd... Aucune anticipation, une impréparation notoire qui oblige à tenir un conseil municipal exceptionnel, une soit-disante concertation baclée au mépris de l’avis défavorable des deux conseils d’école. Ils demandaient non pas l’annulation de la mesure mais son report à la rentrée 2023 pour anticiper et préparer enseignants et parents d’élève dans la sérénité et pas dans la précipitation. Notre proposition était de suivre l’avis des conseils d’école mais à Romans on décide et on informe, on ne consulte, on ne concerte pas !!!

T.HURIEZ,J.GUINARD,A.VILLARD, passionnement.romans26@gmail.com

 

GROUPE DE L’OPPOSITION MUNICIPALE « ROMANS EN COMMUN»

« Ouvrir une école, c’est fermer une prison » V. Hugo - précepte oublié à Romans

La presse locale publie régulièrement les actes de délinquances voire criminels qui sévissent sur toute la ville. Les Romanais victimes de feux d’artifices nocturnes, de voitures qui brûlent, de détériorations de bâtiments publics et privés, d’agressions des forces de sécurité, d’attaques avec arme à feu sont inquiets. Pourtant Mme Thoraval a promis en priorité pour Romans la sécurité. Le budget alloué en la matière est exorbitant pour une ville comme la nôtre (2M€ sur le mandat). Par contre celui dédié à la prévention telle l’évidente nécessité des éducateurs de rue, de l’école, des associations, de l’insertion, de la lutte contre la précarité, du soutien aux quartiers populaires et des services publics s’est fortement délité sous ses mandatures. Tous les quartiers payent aujourd’hui le prix fort du « tout sécuritaire » et de sa surenchère mais n'en tire aucun bénéfice.

I.PAGANI, Y.BOYADJIAN, V.ROBERT - contact@romansencommun.fr

 

GROUPE DE L’OPPOSITION MUNICIPALE « ROMANS ENSEMBLE !»

Responsabilité ou silence gênant...

Le Président Emmanuel Macron a recueilli la majorité des suffrages, entamant ainsi un second quinquennat. Si nous avons souhaité cette réélection et milité pour la rendre possible, ce résultat nous oblige. Bien sûr le score obtenu par Emmanuel Macron témoigne d’une adhésion des français à son programme. Nous remercions tous les électeurs qui se sont mobilisés. Mais, il est aussi le résultat d’un vote de barrage à l’extrême droite. Dans la Drôme, nous souhaitons exprimer nos remerciements républicains aux élus qui se sont publiquement exprimés, en faveur d’un vote responsable face au péril de la droite extrême. Cette unité face au danger rend encore plus gênant certains silences. La défense de la démocratie ne peut se limiter à des "convictions" locales … 
Rachida Khiati LaREM Magda Colloredo LaRem Jean-François Bossanne, LR
romansensemble@hotmail.com