La Maison du Mouton

La restauration de la Maison du Mouton s’inscrit dans un vaste projet de réhabilitation de l’îlot du Mouton qui prévoit la création de logements et l’aménagement, à l’intérieur de la Maison du Mouton, d’un Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine.

La Maison du Mouton

La Maison du Mouton est un des plus anciens bâtiments civils de Romans. Erigée dans les premières années du XIVe siècle, elle est située au cœur de la cité médiévale, et comprise dans la première enceinte urbaine du XIIe siècle. Elle appartient sans doute alors à un riche marchand de drap, qui prospère à cette époque à Romans.

D’imposants blocs de molasse (grès local, issu des carrières de Châteauneuf-sur-Isère) sont taillés et utilisés pour cette construction d’une grande qualité, d’une belle robustesse et qui présente une façade emblématique de la période gothique. Ses deux grandes baies géminées ouvraient alors sur une belle aula (pièce de vie) d’une hauteur supérieure à 5 mètres. La maison comportait aussi un rez-de-chaussée, qui a pu être un lieu de stockage ou de commerce, ainsi que des greniers. Au XVIIe siècle, la maison est redécoupée et gagne un niveau supplémentaire, au détriment des belles fenêtres gothiques, très endommagées par la restructuration. Au XIXe siècle, le quartier perd en prestige et la maison est habitée par des familles ouvrières.

Le nom de « Maison du Mouton » lui vient probablement d’une tête de mouton sculptée en façade, dont il ne reste aujourd’hui qu’un moignon. Témoin de l’origine de la maison (commerce du drap de laine) ? D’une auberge plus tardive ? On ne le sait pas mais au cours du XVIIIe et du XIXe siècle, la rue qui s’appelait « rue Naudine », c’est-à-dire « rue du marché » en latin, prend aussi le nom de « rue du Mouton ».


LE PROJET DE RESTAURATION

Après des décennies d’errance, la maison est achetée par la Ville en 2020. Un grand projet de restauration commence alors et va se poursuivre jusqu’en fin d’année 2022. Jérôme Francou, architecte du patrimoine, est chargé de ce projet qui est accompagné financièrement par l’Etat et la Région. Le Pays d’Art et d’Histoire de Valence Romans Agglo y installera son Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine, largement ouvert au public, qui présentera l’histoire de la maison, de la ville et du territoire nord de l’Agglomération.

LES FOUILLES ARCHEOLOGIQUES

Depuis le mois d’avril 2021, les archéologues de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap), fouillent les murs de l’hôtel de Loulle et de la maison du Mouton, sur prescription de l’État (Drac Auvergne Rhône-Alpes), en amont d’un vaste projet de réhabilitation. Cette étude du bâti permettra d’appréhender une partie de l’histoire de la construction civile médiévale et moderne dans le centre urbain de Romans.