Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.

Zamenhof : la métamorphose

Le 30 avril 2019

Changement radical de physionomie pour la place Zamenhof, située au cœur du centre historique, avec la démolition, effective depuis le début du mois d’avril, de l’enceinte de l’ex-conservatoire.

Racheté à la Ville dans le cadre de l’opération Invest in Romans, le conservatoire est désormais le siège de la société 6tematik dont l’ambition est d’en faire un pôle digital tourné vers  l’innovation, sous l’appellation Le Six

Pour accompagner ce développement économique, au cœur du centre historique, et faire de la place Zamenhof un véritable lieu de vie, la Ville a entrepris, le 4 février dernier, des travaux pour son réaménagement d’un montant de 980 000 €. Ces derniers, qui devraient s’étendre jusqu’à la fin novembre, s’inscrivent dans le cadre de son projet Gar’Is de redynamisation du centre-ville, de la gare à l’Isère. 

 

Un lien symbolique

 

Si le chantier, jusqu’ici, n’avait rien de spectaculaire, la démolition de l’enceinte de l’ex-conservatoire, début avril, a radicalement changé la physionomie de cet espace qui n’en paraît que plus grand et plus aéré, laissant entrevoir toute la dimension de ce projet. Vestige du passé, seul l’ancien porche demeure. Ses portes seront laissées ouvertes, comme un lien symbolique entre haut et bas de la ville.

 

Du réseau sans les fils

 

Une esplanade en béton désactivé sera réalisée en lieu et place de la cour avec emmarchement en pierre calcaire dans l’esprit de celle de la place Perrot-de-Verdun. Les travaux d’aménagement commenceront début mai. Dans le courant de ce même mois, les réseaux aériens seront également supprimés et le réseau de fibre optique sera développé pour alimenter la salle Jean-Vilar dont l’accessibilité sera améliorée.


Un parking ombragé


Platanes et tilleuls ont été conservés et un alignement d’arbres sera planté au nord et au sud de la rue de Loulle qui sera pavée. Des terrasses seront également aménagées pour maintenir et développer l’offre commerciale. Le stationnement sera, quant à lui, redistribué mais restera constant avec 30 places. 


Des vélos en libre-service


La place sera par ailleurs équipée d’une station « Libélo » (vélos en libre-service) par Valence Agglo. Enfin, des toilettes publiques, du type de celles du Champ-de-Mars, seront créées en octobre, à l’arrière du bâtiment, simultanément à la réfection des sanitaires de la rue de la  Banque.