Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.

Vous cherchez un local commercial ?

Le 19 février 2019

La Ville de Romans lance un appel à projet pour l’implantation d’une activité de type restauration, pub, bar à thème… dans un local de 220 m2 qu’elle vient d’acquérir avec le soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, place Maurice-Faure, en plein cœur du centre historique.

La Ville de Romans a lancé une politique d’acquisition-rénovation des rez-de-chaussée commerciaux en centre historique. C’est ainsi qu’elle a déjà pu faire l’acquisition, avec l’aide de la Région, de deux rez-de-chaussée d’activité :

  • Situé au n° 18 de la rue Mathieu-de-la-Drôme, à l’angle de la rue Saraillerie, le premier (ex-Vuego), d’une surface de 240 m2 a été acquis pour la somme de 85 000 €. Il va accueillir, dès septembre 2019, une Digitale académie (un projet lancé dans le cadre de la dotation d’action territoriale expérimentée à Romans par la Fondation Break Poverty et destiné à permettre à des jeunes de suivre des études supérieures sans avoir à se rendre dans des villes universitaires).
  • Acheté au prix de 75 000 €, le deuxième, situé aux n°10-12 place Maurice-Faure (ex-primeur à l’angle de la rue Saraillerie) va être l’objet, à partir du 18 février, d’un appel à projet. Il fait 220 m2.

 

Créer une destination

 

L’objectif de cette stratégie est de rénover des locaux en mauvais état, ceci afin de réimplanter une activité qui, comme la digitale académie, va générer du flux pour donner des occasions aux Romanais comme aux visiteurs de redescendre dans le bas de la ville. L’idée est aussi de densifier l’offre, afin d’instituer un véritable parcours marchand et d’établir, en parallèle, pour chaque secteur une thématique, afin de pouvoir orienter les porteurs de projets vers le secteur qui les intéresse et de créer ainsi une destination. 

 

Zoom sur la place Maurice-Faure

 

Il en va ainsi de la place Maurice-Faure dont la Ville a souhaité faire un lieu de référence dans le domaine de la restauration et des activités de bien-être et de loisirs. Son emplacement dans la ville, son organisation spatiale, ainsi que ses atouts patrimoniaux et architecturaux, en font en effet un lieu idéal pour développer des activités de restauration, brasserie, pub ou bar à thème. 

 

L’appel à projet, le détail

 

C’est pourquoi la Ville a lancé le 18 février un appel à projet (consultable et téléchargeable ici) pour le local commercial (220 m2  de surface + 123 m2 de terrasse) dont elle vient de faire l’acquisition aux n°10-12 de la place Maurice-Faure et qui sera rénové, sachant que l’aménagement intérieur se fera en lien avec le porteur de projet sélectionné. 

Le projet retenu devra proposer un concept innovant et concourir à la dynamique et à l’attractivité de la place et du secteur. « Il saura séduire un large panel de consommateurs : des habitants aux salariés / travailleurs indépendants, en passant par la clientèle d’affaire, les visiteurs et les touristes. »

L’appel à candidature pour la sélection du projet s’étendra jusqu’au 17 mai. L’audition des candidats aura lieu le 31 mai et la sélection du projet en juin 2019. La rénovation du local sera conduite dans la limite d’une enveloppe budgétaire fixée par la Ville de Romans, elle démarrera à partir de la sélection du projet pour une livraison fin 2020.

Appel à projet maurice-faure appel à projets


Les autres acquisitions à venir

 

Deux autres projets d’acquisition seront présentés lors du conseil municipal du 25 mars prochain. Il s’agit de l’ex-magasin Lola-Cosy, situé à l’angle de la place Perrot-de-Verdun et de la place Fontaine-Couverte, et de son voix, une ex-cordonnerie, située également place Fontaine-couverte, au bas de la côte Jacquemart. Les deux appartiennent au même propriétaire et seraient cédés pour le prix de 80 000 € pour une surface globale de 157 m2.

 

Une stratégie dans la stratégie


Cette politique d’acquisition-rénovation des rez-de-chaussée s’inscrit dans le cadre d’une stratégie plus globale de redynamisation des rez-de-chaussée en centre historique, elle-même intégrée dans le programme Action cœur de ville. Les rez-de-chaussée d’activité ont ainsi été répertoriés et classés en trois catégories, au terme d’un travail de longue haleine, avec, pour chacune, une politique particulière :

1.    Lorsqu’il s’agit de locaux en bon état, la Ville oriente les porteurs de projets vers les propriétaires en faisant de la mise en relation (ce qui peut aller jusqu’à la négociation du montant du loyer, du type de bail ou encore des conditions d’entrée du locataire) ou en les orientant vers les agences immobilières en charge de la commercialisation du bien.

2.    Pour les rez-de-chaussée dont l’état est jugé moyen, la Ville a mis en place le dispositif Shop’in Romans : la Ville loue un local commercial vacant à son propriétaire moyennant la réalisation de travaux et le sous-loue ensuite à un porteur de projet en ne lui refacturant qu’une partie du loyer. Grâce à ce dispositif, quatre boutiques ont déjà été ouvertes, côte Jacquemart, et une cinquième fait aujourd’hui l’objet d’un appel à candidature.

3.    Enfin, pour les  rez-de-chaussée dont l’état nécessite d’importants travaux, la Ville a mis en place une politique d’acquisition-rénovation, avec le soutien financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes à hauteur de 75%.