Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.

Vidéo protection, l'appel d'offres est lancé

Le 09 février 2015


Lors du conseil municipal du 26 janvier dernier, la Ville a lancé l'appel d'offres qui permettra le déploiement, d'ici l'été, des caméras de vidéo protection.

Légende : Pour l'heure, le choix du type de caméras n'est pas encore arrêté.

 

 

La mise en place d'un système de vidéo protection s'inscrit dans le cadre de la stratégie élaborée par la Ville de Romans en matière de prévention et de sécurité.

«La tranquillité publique est l'une de nos priorités, rappelle le maire de Romans, Marie-Hélène Thoraval. Et la vidéo protection est un outil de plus qui vient compléter tout ce que nous avons, d'ores et déjà, mis en place : Qui casse, répare ; Conseil des droits et devoirs des familles ; Voisins vigilants, etc... ».

 

 

Lancement d'un appel d'offres

 

Le 26 janvier dernier, lors du conseil municipal, une étape supplémentaire était franchie avec le lancement de l'appel d'offres pour l'achat des caméras, la pose, le raccordement et l'installation du Centre de Protection Urbain (qui reçoit et traite les images). Il est à noter que le groupement de commandes initialement prévu avec la Ville de Bourg-de-Péage a été écarté pour des raisons techniques et financières propres à la municipalité péageoise. Une décision qui ne remet toutefois pas en cause le calendrier romanais puisque les sommes sont inscrites au budget 2015 (650 000 euros) et que les partenaires techniques sont en mesure de répondre à la commande de la municipalité.

 

 

Plus d'une centaine de points vidéo protégés

 

Mais avant de lancer cet appel d'offres, la Ville de Romans a dû, à partir d'une première cartographie établie par le Commissaire de police, co-construire en partenariat avec le bureau d'études Spallian, un schéma d'implantation plus élaboré  qui a permis de définir plus d'une centaine de points vidéo protégés. «Les caméras seront utilisées pour sécuriser les bâtiments publics : écoles, équipements sportifs, salles de spectacle ... et pour réguler les espaces qui posent des problèmes de tranquillité publique, précise le maire de Romans, Marie-Hélène Thoraval. Et nous accorderons une attention toute particulière au centre ancien où le maillage sera plus dense... ».

 

Début des travaux en juin

 

En matière de calendrier : on estime qu'une notification aux entreprises pourrait être validée en conseil municipal de mai pour un démarrage des travaux, au plus tard, en  juin. D'ici là, il appartiendra aux services de la Ville de « monter » des dossiers de demandes de subventions (public et privé)... sachant que les subventions du Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance (FIPD) peuvent aller jusqu'à 50% du coût de l'installation. En ce qui concerne le Centre de Protection Urbain, sa gestion sera confiée à des agents communaux assermentés qui pourront déclencher, en temps réel, des interventions de la police municipale, de la police nationale mais aussi des pompiers ou du Samu...