Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.

Une rentrée scolaire en chanson

Le 03 septembre 2018

C’est sur les notes de la chanson de Nougaro, « Armstrong », que les élèves de l’école élémentaire de la Pierrotte ont été accueillis en ce lundi de rentrée avec, à la guitare, le directeur Christophe Epalle.

Une rentrée en douceur à laquelle assistaient le maire de Romans-sur-Isère, Marie-Hélène Thoraval, et l’adjointe déléguée à l’Education, Edwige Arnaud, qui devaient ensuite effectuer la tournée de l’ensemble des écoles. L’occasion pour le maire de rappeler : « Nous avons fait le choix, cette année, de doubler le budget alloué aux écoles qui passe à 800 000 €, et d’en consacrer la moitié à l’école de la Pierrotte pour une réhabilitation en profondeur qui se poursuivra en 2019. » 

 

Des effectifs en baisse

S’agissant des effectifs, force est de constater, pour cette rentrée 2018-2019, une baisse d’environ 4 % avec 2760 élèves contre 2874 élèves à la rentrée 2017-2018, soit une perte de 114 élèves, répartie ainsi : 73 en maternelle, 41 en élémentaire. De fait, cette année, les seules ouvertures de classe concernent le dédoublement des classes de cours préparatoires dans les écoles élémentaires des Réseaux d’Education Prioritaire (REP) mais celles-ci ont été effectuées à effectif constant, voire en baisse. A noter, la fermeture d’une classe à Jean-Rostand et un blocage à l’école des Ors.

 

Un nouveau rythme scolaire !

Comme de nombreuses villes, Romans repasse à la semaine de 4 jours à la rentrée 2018-2019. Ce choix a été plébiscité par 76% des 21 Conseils d’école en début d’année 2018.

Une nouvelle offre d’activités sportives et culturelles se met en place le mercredi, d’une manière volontariste, puisque davantage de places ont été ouvertes (en comparaison à la période avant la mise en place des Temps d’activités périscolaires). A titre d’exemple, 72 places pour l’offre sportive du mercredi matin (Pass’Mercredi) contre 48 avant 2014.

La Ville s’engage ainsi dans le « Plan mercredi » annoncé par le ministre de l’Education nationale.

Note : Afin d’accompagner les enfants dans ce changement de rythme, des emplois du temps ludiques avec stickers seront distribués à tous les enfants.

 

Dédoublement des CP

Au-delà des travaux engagés dans les 5 écoles concernées (Langevin, Les Arnauds, Saint-Exupéry, Saint-Just et Jacquemart) dans les deux Réseaux d’Education Prioritaire (REP), la Commune a débloqué un budget complémentaire de 7€ par élève scolarisé en CP dans une école de REP, afin de permettre aux enseignants de commander des manuels de lecture, enjeu fondamental de l’objectif « 100% de réussite en CP ».

 

Un accompagnement à la scolarité renforcé

Ville pionnière des Clubs « Coup de pouce » depuis près de 15 ans, Romans dispose d’une solide expertise en matière d’accompagnement à la scolarité, via la Caisse des Ecoles. Cette année, d’importants changements vont intervenir dans ce domaine, permettant ainsi de doubler, voire de tripler, le nombre d’enfants concernés, en passant de 25 à 70 enfants.

  • Dans les écoles de REP, au vu du dédoublement des CP, l’accompagnement à la scolarité va se concentrer sur les élèves de CE et de CM. Ce sont les Clubs « Atout scolarité » qui se mettront en place les mercredis et samedis matins, permettant ainsi d’éviter les ruptures d’apprentissage générées par les coupures du mercredi et du week-end ;
  • Dans les autres écoles élémentaires de la Ville, des Clubs « Coup de pouce » vont être mis en œuvre pour la première fois pour les enfants en CP, forts de l’expérience des REP. Avancée permise par le mécénat « Break Poverty ».

 

Quelques chiffres

  • 21 écoles primaires, soit 10 écoles maternelles, 10 écoles élémentaires et un groupe scolaire, soit 2760 élèves. Le nombre moyen d’élèves par classe est en baisse.
  • Élémentaires : 81 classes dites classiques + 3 ULIS (à la Pierrotte, aux Arnauds et aux Méannes), 1731 inscrits (dont 24 ULIS). Moyenne par classe : 21,37 enfants
  • Maternelles  : 46 classes, 1029 inscrits (dont 96 toutes petites sections, 2 ans). Moyenne par classe : 22,41 enfants (avec deux classes en moins)