Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.

Une passerelle au pont-barrage de Pizançon

Le 18 avril 2014

Le chantier de remplacement des 6 vannes du barrage EDF de Pizançon nécessite la construction d'une passerelle destinée à maintenir la traversée de l'Isère à hauteur du pont-barrage. Celle-ci est opérationnelle.


Dans le cadre d'un programme de maintenance de ses installations EDF a engagé, depuis janvier dernier, le remplacement des 6 vannes du barrage de Pizançon.

Construction d'une passerelle


Ces travaux nécessitent la coupure du pont-barrage jusqu'en 2018. Pour permettre aux usagers de continuer à bénéficier d'un franchissement réservé aux modes doux, en toute sécurité, EDF a entrepris la construction d'une passerelle alternative permettant aux piétons et aux personnes à mobilité réduite de traverser l'Isère. Les cyclistes pourront également l'emprunter en mettant pied à terre. Cette passerelle est opérationnelle , et cela jusqu'à la fin du chantier de remplacement des vannes. 


60 millions d'euros

Afin de garantir dans la durée, un haut niveau de sûreté de ses aménagements, EDF Unité de production Alpes remplace 15 vannes sur les barrages hydroélectriques de Beaumont-Monteux, La Vanelle et Pizançon. Pour un budget total de 60 millions d'euros, ces travaux ont démarré en juillet 2012 et s'achèveront en 2018.

Entre 110 et 150 tonnes


Dans la basse vallée de l'Isère, les vannes des barrages de Pizançon, la Vanelle et Beaumont-Monteux sont imposantes. Elles pèsent entre 110 et 150 tonnes chacune, leur largeur est comprise entre 15 et 18 mètres et leur hauteur entre 10 et 14 mètres. 8 mois sont nécessaires pour changer une seule d'entre elles.
Les vannes de la basse-Isère sont des organes indispensables à la sûreté hydraulique. Elles contrôlent le débit d'eau sortant du barrage, maintiennent une cote amont permettant l'exploitation de l'usine et évacuent les crues de l'Isère.


Plus d'infos sur hydro-alpes.edf.com