Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.

Une agglo à 51 communes

Le 29 septembre 2014

Les conseillers communautaires de Valence Romans Sud Rhône-Alpes ont entériné, jeudi dernier, par un vote à main levée le périmètre de la Communauté d'agglomération qui reste donc à 51 communes.


Le Conseil communautaire, qui s'est déroulé jeudi dernier à Chatuzange-le-Goubet, a mis un terme au long débat autour du périmètre de l'agglomération Valence Romans. Celui-ci s'entendra désormais à l'échelle des 51 communes, tel qu'imposé par le Préfet de la Drôme en 2013.

A la suite des élections municipales de mars 2014 et du changement de majorité politique au sein des organes délibérants de l'agglomération, une réflexion sur les possibilités de redéfinition de son périmètre avait en effet été engagé afin d'inscrire ce périmètre en cohérence avec les bassins de vie de Valence-Rhône Crussol et de Romans-Bourg-de-Péage.

Un projet de territoire à élaborer


Des études  juridiques et financières avaient également été conduites par le cabinet d'avocats Philippe Petit et par le cabinet KPMG afin d'évaluer la faisabilité d'une scission de l'agglomération. Or, il apparait que la rédéfinition du périmètre aurait nécessité une période de mise en place trop importante (échéance 2016 voire 2017) ainsi que l'obtention d'une majorité qualifiée au sein du périmètre existant.

Ainsi, le Conseil communautaire, présidé par Nicolas Daragon, s'est positionné en validant ce périmètre à 51 communes afin de privilégier l'action immédiate et d'utiliser au mieux cette intercommunalité en développant, dans les semaines à venir, un projet de territoire.

A noter que cette délibération a fait l'objet d'un vote public à l'issu duquel 10 votes "contre" ont été enregistrés (Patrick Royannez, Michèle Rivasi, Pierre Trapier, Stéphane Cousin, André Kempf, Bernard Barthelon, Jean Louis Vassy, Jean-Jacques Bruschini, Dominique Quet, Dominique Chassoulier) ainsi qu'une abstention (Karine Guilleminot).

Plus, d'infos ? Consultez l'article du Romansmag d'octobre qui vient de sortir :