Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.

Un chemin de croix aux multiples facettes

Le 18 mars 2016


Romans célèbre, cette année, les 500 ans de son chemin de croix qui, avec le calvaire des Récollets, constitue un ensemble urbain unique en France, l'un des plus anciens d'Europe. De nombreuses animations ont été prévues tout au long de l'année qui viennent s'ajouter au traditionnel pèlerinage du vendredi saint, le 25 mars prochain.

Un autre chemin de croix insolite : les fresques de Notre-Dame-de-Lourdes


Chaque année, le « Grand Voyage » attire à Romans des centaines de personnes, fidèles et curieux. Organisé le Vendredi-Saint, par la paroisse Sainte-Claire-en-Dauphiné, ce pèlerinage se déroulera, cette année, le 25 mars, en présence de monseigneur Pierre-Yves Michel, évêque de Valence. Il permet de revivre le chemin de croix, de la première station, « La cène », côte Poids-des-Farines, jusqu'au calvaire des Récollets, avenue Berthelot. Le départ est prévu à 5 h du matin.


Constitué de quarante stations - vingt-et-une disséminées dans le centre historique et dix-neuf au sein du calvaire - il a été conçu en 1516 par un riche et pieux marchand de Romans, Romanet Boffin. Il se voulait alors un chemin de substitution au voyage en Terre Sainte devenu très périlleux avec la prise de la ville par les Turcs. A l'époque, la topographie de Romans présentait en effet de nombreuses similitudes avec celle de Jérusalem.


Les autres chemins de croix à découvrir


Si vous ne voulez pas vous lever aux aurores et préférez une visite plus historique, vous pourrez découvrir ce chemin de croix, lors d'une visite organisée, à 10 heures, par la Mission patrimoine de la ville de Romans (départ de la côte Poids-des-Farines). Mais ce chemin de croix n'est pas le seul existant à Romans. D'autres visites vous seront ainsi également proposées :


· A 14h00, à Notre-Dame-de-Lourdes où vous pourrez voir un chemin de croix insolite, quatorze immenses fresques, une œuvre du peintre Jacques Martin-Ferrières (1893-1972), un grand coloriste, Grand Prix de Rome.


· A 17 h 30, à la Collégiale Saint-Barnard qui abrite, dans la chapelle du Saint-Sacrement, l'un des joyaux du patrimoine romanais, la tenture brodée du Mystère de la Passion, un ouvrage du XVIe siècle constitué de neuf broderies.


Présentation du « Guide du Pèlerin »


Avant cela, soit le mardi 22 mars, à 20h30, les plus férus ne manqueront pas la soirée de présentation de la version 2016 du « Guide du Pèlerin », à la maison paroissiale Jean-Perriolat (7, rue Solférino). Dans la tradition des guides précédents -le 1er a été édité en 1516 par Pierre Gringoire- ce guide rassemble toutes les prières et méditations permettant de revivre la Passion du Christ, mais aussi un historique de chacune des stations et des chapelles du chemin de croix.


Soutenez la restauration du calvaire des Récollets


Mais le 500e anniversaire, ce ne sont pas seulement des animations. La Ville a également profité de l'événement pour lancer un chantier ambitieux de restauration du calvaire des Récollets. Pour financer ce projet qui nous concerne tous, la Ville explore toutes les pistes. Elle s'est déjà assurée le soutien financier de trois de ses partenaires institutionnels (Etat, Région, Département) et a également lancé un appel au don, par la voie du mécénat d'entreprise et d'une souscription populaire, via la Fondation du Patrimoine.



Afin d'obtenir une aide supplémentaire, elle souhaite également postuler au grand Prix "Pèlerin du patrimoine" mais elle a besoin, pour mettre toutes les chances de son côté, de recueillir un maximum de signatures. Pour soutenir sa candidature, vous pouvez donc, si vous le souhaitez, apposer votre signature sur l'un des livrets de soutien mis à votre disposition : à l'accueil de Mairie [+], à l'accueil du Forum de l'Hôtel de ville ou encore à l'Office de tourisme.