Un carnaval… géant !

Le 10 mars 2022

Très attendue, après deux ans d’absence, l’édition 2022 du carnaval de Romans a remporté, dimanche dernier, tous les suffrages.

La place Jules-Nadi, à l’heure du défilé, était littéralement bondée. Et l’on pouvait lire la joie sur tous les visages des spectateurs, tout à leur liberté retrouvée. Tandis que, de leur côté, les carnavaliers se déchainaient, comme possédés, sur des rythmes endiablés, avec, en tête de proue, surplombant la foule, leur animal totem : loup, renarde, hérisson, salamandre et autre cigogne…

Chargé de tous les maux, le Carmentran, le fruit d’un croisement douteux entre une gargouille et un crapaud, a traversé les rues de Romans, poussé, tiré par une équipe de vaillants blaireaux, pour finir, comme il se doit, sur le bûcher, et partir, dans un crépitement, entouré de panaches de fumée colorés. Triste fin après deux ans de sursis mais qui n’a causé ni remord, ni regret d’une foule qui n’avait qu’une envie : poursuivre la fête.

Chapeau bas aux carnavaliers pour le spectacle donné, à toutes les petites mains qui les ont aidés à le préparer et à tous ceux, travailleurs de l’ombre, que l’on oublie parfois, qui ont assuré la logistique, la sécurité, la propreté… avant, pendant et après !