Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.

Tous ensemble contre le moustique tigre

Le 03 juin 2020

Petit mais agressif, le moustique tigre est une véritable plaie contre lequel le moyen le plus efficace de lutter est d’éliminer, chacun à notre niveau, tout ce qui peut favoriser sa reproduction. On vous explique pourquoi et comment…

Le moustique tigre est installé depuis 2004 dans le Sud de la France et depuis 2016 à Romans. Particulièrement nuisant car piquant la journée, il peut également être vecteur de maladies infectieuses comme la dengue, le chikungunya et le zika.

Il est reconnaissable à sa taille, très petite (inférieure à une pièce de 1 centime) et à sa coloration noire et blanche.

 

Ces endroits qui favorisent sa ponte

 

Le moustique tigre est adapté à l’environnement urbain et péri-urbain. La femelle utilise le moindre récipient pour pondre : vases, pots, fûts, terrasses sur plots, gouttières et même les bouchons de bouteilles en plastique.

Il se déplace peu au cours de sa vie (rayon de 100 mètres autour de son lieu de naissance). Le  moustique qui vous pique est donc né chez vous ou près de chez vous.

 

Des gestes simples et efficaces pour l’éliminer

 

C’est pourquoi, il relève de la responsabilité de chacun d’éliminer tous les gîtes larvaires potentiels. Chacun doit impérativement agir en adoptant régulièrement des gestes simples pour supprimer toutes les eaux stagnantes : 

  • Enlever tous les objets abandonnés dans le jardin ou sur la terrasse pouvant servir de récipients,
  • Vider une fois par semaine les soucoupes, vases, seaux,
  • Remplir les soucoupes des pots de fleurs avec du sable mouillé,
  • Vérifier le bon écoulement des eaux de pluies (gouttières, toiture-terrasse, terrasse sur plots),
  • Entretenir le jardin : élaguez, débroussaillez, taillez,
  • Couvrir les réserves d’eau à l’aide d’une moustiquaire.

 

Quid des opérations de démoustication ?

 

Les opérations  de démoustication avec traitement larvicides et adulticides sont initiées par l’Agence Régionale de Santé (ARS) uniquement en cas de signalement avéré de dengue, chikungunya ou zika dans les zones où un patient infecté a circulé. Lorsqu’une telle opération doit être mise en œuvre, les habitants concernés sont informés afin de pouvoir prendre les précautions nécessaires.

 

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter le Service Communal d’Hygiène et de Santé (SCHS) par téléphone au 04 75 05 51 22 ou par mail à schs@ville-romans26.fr.
 

Plus d'infos