Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.

Toros ouvre son atelier

Le 01 octobre 2014

Du 5 octobre au 1er novembre, le sculpteur Toros ouvre les portes de son atelier.


Pour la première fois, depuis son ouverture en 2005, le sculpteur Toros ouvre les portes de son atelier. A l'origine de l'événement, son épouse Marie : « Toros fête cette année ses 80 ans et ses 70 ans de travail... je ne pense pas que ce soit courant et je souhaitais lui rendre hommage. » L'atelier sera donc ouvert tous les après-midis, de 14h à 19h, du 5 octobre au 1er novembre. L'occasion de découvrir ou de redécouvrir l'oeuvre et le parcours de l'artiste grâce aux sculptures, bien sûr : sculptures de bronze, de laiton et de cuivre ; mais grâce aussi aux nombreux dessins, croquis, maquettes et photos...

Toros a dû arrêter l'école à 10 ans



« Toros a commencé à travailler très tôt, confie son épouse dans les colonnes de Romans Mag d'octobre. Ses parents avaient fui le génocide arménien et s'étaient réfugiés en Syrie où ils avaient dû repartir à zéro. A l'âge de 10 ans, Toros doit arrêter l'école : sa famille n'a plus les moyens de payer sa scolarité. Auprès de son frère dinandier, il apprend le dur travail du métal... mais le regret de ne pas avoir continué l'école ne le quittera jamais et, sa vie durant, il tentera de démontrer qu'avec du travail et de la volonté il est possible de réussir... »

Plus d'une trentaine d'oeuvres dans toute la France



Après des années d'apprentissage, Toros se lance dans la fabrication de meubles en métal, puis, se tourne vers la sculpture. Sa toute première œuvre, installée en 1966 à Alep, s'intitule « L'émancipation de la femme arabe ». Un an plus tard, Toros choisit l'exil et rejoint la France où tout lui semble possible. Il ne parle pas la langue et n'appartient à aucun système... s'ensuivent des années de travail acharné, des périodes sans un sou en poche, mais aussi des rencontres extraordinaires, des moments de partage, les premières commandes publiques, les expositions, et enfin, la reconnaissance. Avec aujourd'hui, plus d'une trentaine d'oeuvres dans toute la France : la prochaine, « l'Aigle d'Orient » sera installée en 2015 dans le Parc de Sceaux en région parisienne.

Toros Atelier de sculpture
16, av. Jean-Moulin. Romans
Ouvert tous les jours, du 5 octobre au 1er novembre, dimanches compris, de 14h à 19h.
Tél : 04 75 02 11 10

Plus d'infos, en cliquant ici : www.toros-sculpteur-galerie-art.com