Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.

Stationner à Romans en 2018 : + simple et - cher !

Le 14 novembre 2017

Le Conseil Municipal a voté le 13 novembre 2017 deux délibérations à propos du stationnement à Romans. Ce nouveau schéma directeur, adopté en séance, répond d’une part à la nouvelle législation nationale (loi MAPTAM) applicable au 1er janvier 2018 et, d’autre part, au besoin de rééquilibrer l’offre de stationnement sur notre territoire en fonction des usages et des besoins.

Pourquoi cette réforme nationale ?

Comme le souligne le rapport public annuel de la Cour des comptes de 2017, il apparaît aujourd’hui que, pour de nombreuses collectivités, l'efficacité des politiques de stationnement peut être optimisée, notamment en améliorant le taux de rotation des véhicules sur voirie et le taux de respect du stationnement réglementé.

L’objectif de la réforme MAPTAM est de donner davantage de compétences aux collectivités locales pour mettre en œuvre un véritable service public du stationnement incluant la définition de la stratégie pour l'ensemble de la tarification et une meilleure incitation au paiement par un renforcement de la surveillance. Pour cela, le système passe d’une organisation pénale identique sur l’ensemble du territoire à une organisation locale au moyen de la décentralisation et de la dépénalisation du stationnement payant sur voirie.

Cette réforme doit être mise en place par les collectivités au 1er janvier 2018.

Quel état des lieux à Romans?

Conformément à la loi, la Ville de Romans-sur-Isère reprend donc la main sur la gestion complète de sa politique de stationnement ce qui inclue les tarifs mais aussi les modes de recouvrement.

L’équipe municipale a largement anticipé ces changements à venir au 1er janvier 2018, en mandatant, il y a plus d’un an, le cabinet Transitec pour la réalisation d’une étude très approfondie sur l’offre de stationnement et les habitudes de circulation à Romans .

Il en ressort notamment que l’offre de stationnement à Romans est suffisante mais qu’il existe un déséquilibre entre différents secteurs du centre-ville ce qui pénalise notamment la rotation fréquente des voitures sur les places de stationnement.

Concrètement, quels changements pour les Romanais?

D’abord, le principe d’une organisation du stationnement payant selon deux zones distinctes est maintenu :

  • Zone n°1 (courte durée) = limité à 2h15  (> 1h30 avant 2018)
  • Zone n°2 (longue durée) = limité à 8h15 (> 8h avant 2018)

Sur ces zones 1 et 2, le stationnement payant est prévu du lundi au samedi, de 09h00 à 12h00 et 14h00 à 19h15, sauf lors des jours fériés.

zones de stationnement à partir du 1er janvier 2018

Les changements majeurs pour les automobilistes souhaitant se stationner dans la Ville sont les suivants :

Moins cher

  • Le tarif du stationnement baisse de 25% pour une heure de stationnement en zone courte durée.
  • Le tarif du stationnement baisse de 10% pour une heure de stationnement en zone longue durée.
  • Le tarif Abonnement " résident " est divisé par 4 (25€/mois pour 2 véhicules par foyer) (44€ par véhicule en 2017).
  • Le tarif Abonnement " résident hyper-centre " passe à 20€/mois pour 2 véhicules (22,5€ par véhicule en 2017).
  • Le tarif Abonnement " non-résident " passe à 35€/mois. (44€ en 2017).
  • Toujours 30 minutes gratuites.
  • Encore 1980 places gratuites à Romans.
Tarifs horaires de stationnement

Plus Simple

  • Plus simple de trouver une place en centre-ville :
    • Offre de stationnement multipliée par 5 compte-tenu de la rotation facilitée des véhicules en zones courte.
  • Plus simple de payer son stationnement :
    • via l’application mobile PaybyPhone à télécharger sur Smartphones.
    • via le site web de la Ville (Paybyphone).
    • via l’horodateur correspondant à la zone de stationnement.
  • Plus simple de moduler son temps de stationnement
    • possibilité d’augmenter le temps de stationnement initialement prévu à distance via ordinateur ou smartphone
    • possibilité de diminuer le temps de stationnement initialement prévu pour ne payer que ce qui est réellement consommé.
    • cette possibilité n’est toutefois pas offerte si le paiement a été effectué via un horodateur.

Ces évolutions vont permettre un rééquilibrage entre les différents secteurs de la Ville et permettre mécaniquement de proposer en permanence plus de places disponibles en zone de stationnement de courte durée pour favoriser l’accès aux commerces. Cela s’inscrit pleinement dans la stratégie de revitalisation du commerce de centre-ville.

Retrouvez le dossier complet consacré au stationnement dans votre Romans Mag de décembre 2017 avec, à l’intérieur, un livret détachable dédié aux nouvelles règles de stationnement à Romans (Tarifs, zones, mode de paiement…).