Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.

Romans signataire d’un Contrat Local de Santé

Le 22 avril 2015


La Ville de Romans a signé, le 8 avril dernier, avec l'Agence Régionale de Santé (ARS), un Contrat Local de Santé (CLS), pour une durée de cinq ans, L'objectif ? Réduire les inégalités sociales et territoriales dans ce domaine.


Le Contrat Local de Santé est une mesure innovante de la loi du 21 juillet 2009 portant réforme de l'Hôpital et relative aux Patients, à la Santé et aux Territoires (dite Loi HPST). Son ambition est de renforcer la qualité du partenariat autour de la politique de santé mise en œuvre au niveau local, dans le respect des objectifs poursuivis par l'Agence Régionale de Santé (ARS).


« Concrètement, ce Contrat a pour objectif de réduire les inégalités sociales et territoriales en matière de santé, rappelait en préambule le maire de Romans, Marie-Hélène Thoraval. Il comporte d'ailleurs une déclinaison spécifique sur les deux quartiers prioritaires de l'Est et du Centre ancien, afin d'y renforcer les initiatives de prévention et d'améliorer l'accès aux soins de premier recours. »


La première magistrate insistait en particulier sur l'habitat indigne « sur lequel on ferme la plupart du temps les yeux et qui constitue un élément extrêmement discriminant » ; sur les actions de prévention et de promotion de la santé, notamment en matière d'hygiène bucco-dentaire et de lutte contre les addictions ; sur les problèmes de santé mentale souvent ignorés et encore sur les problèmes en lien avec le vieillissement de la population dont la municipalité a fait l'une de ses priorités...


« Signé pour cinq ans, ce contrat, en effet, ne comporte pas moins de seize objectifs, répartis en cinq axes stratégiques et jalonnés de différents plans, programmes ou projets, qui montrent l'étendue de nos préoccupations, insistait la directrice de l'ARS » Véronique Wallon.

Les axes stratégiques et objectifs du CLS


1 - Réduire l'impact des déterminants environnementaux sur les milieux de vie


  • Prévenir les risques sanitaires par la mise en place de mesures préventives ;
  • Développer la lutte contre l'habitat indigne ;
  • Assurer la distribution d'une eau potable de qualité
  • Favoriser un environnement favorable à la santé en matière notamment d'urbanisme

2 - Actions de prévention et de promotion de la santé


  • Améliorer la connaissance des acteurs et leur coordination ;
  • Favoriser l'accès du grand public à une information de santé ;
  • Améliorer la santé bucco-dentaire ;
  • Promouvoir une alimentation équilibrée et une activité physique chez les enfants et les adolescents ;
  • Education et prévention en sexualité ;
  • Développer les actions de préventions des addictions
  • Promouvoir une activité physique adaptée auprès des personnes porteuses d'une maladie chronique.

3 - Santé mentale


  • Participer à la déstigmatisation de la santé mentale ;
  • Soutenir les lieux d'écoute

4 - Accès à l'offre de soins des publics les plus vulnérables


  • Améliorer l'accès aux droits et lutter contre le renoncement aux soins ;
  • Améliorer l'accès aux soins.

5 - Vieillissement de la population

  • Améliorer le parcours de vie de la personne âgée