Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.

Quel centre-ville pour demain ?

Le 26 avril 2018

Le 23 avril dernier, la Ville présentait sa Stratégie d’attractivité pour le centre-ville au cours d’une soirée à la Cité de la musique qui rassemblait près de 200 acteurs du territoire, habitants, commerçants, élus, investisseurs, acteurs de l’habitat…

En introduction de la soirée de présentation de la stratégie d’attractivité de la Ville, le maire de Romans, Marie-Hélène Thoraval  soulignait, entre autres, que la problématique de dévitalisation des centres villes était un phénomène national qui ne datait pas de 2014… Avant de rappeler que, dès le début de son mandat, la Ville s’était fortement mobilisée sur cette problématique au travers d’actions innovantes. «Cette «proactivité » a d’ailleurs été reconnue au plus haut niveau de l’Etat, précisait le maire. En effet, notre ville vient d’être sélectionnée, dans le cadre du plan gouvernemental « Action cœur de ville » et va pouvoir ainsi bénéficier de financements supplémentaires. » (5,5 milliards d’euros à répartir entre 222 villes).  

 

Six grands défis


Pour autant,  au vu des enjeux et de la complexité du sujet, la Ville de Romans a souhaité amplifier son action en se dotant d’une stratégie d’attractivité et a fait appel, pour ce faire, au cabinet Lestoux et associés. 

Cette stratégie, véritable feuille de route pour les années à venir, était présentée, ce 23 avril, par David Lestoux. Elle s’articule autour de six grands défis à relever
1/ Réduire le périmètre du centre-ville et ses parcours marchands
2/ Positionner les boulevards comme une vitrine du centre-ville
3/ Capitaliser sur l’attractivité des boulevards en y implantant de nouvelles locomotives (alimentaires, marchés, halles)
4/ Redonner une fonction de convivialité au centre-ville
5/ Densifier la présence des équipements marchands et médicaux
6/ Travailler la fonction résidentielle du centre-ville en requalifiant le parc de logements du centre ancien. 

 

Un plan d’actions opérationnelles

 

Six grands défis déclinés au travers d’un plan d’actions opérationnelles autour de trois objectifs : 

  • Faire du centre-ville un lieu prioritaire de développement.
  • Faire du centre-ville un espace de centralité et d’attractivité
  • Créer les conditions de la mobilisation de tous les acteurs autour de cette stratégie. 
Plan d'action

Ce plan d’action - élaboré de façon participative dans le cadre du réseau européen RetaiLink(Réseau composé de dix villes européennes qui permet, notamment, à Romans de bénéficier d’une expertise extérieure)- sera accompagné et mis en œuvre au travers d’un Comité de gouvernance qui réunira les différents acteurs : Ville, interco, office de tourisme, commerçants, habitants, investisseurs, acteurs de l’habitat, propriétaires… 

A l’issue de cette présentation, un temps d’échanges avec le public au travers de Questions/Réponses aura permis au cabinet Lestoux de préciser encore les tenants et les aboutissants de cette Stratégie. 

A noter : Cette stratégie sera présentée au Ministère de la Cohésion des territoires dans le cadre du plan « Action cœur de ville ».