Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.

Osez Job’up

Le 03 octobre 2017

Ce n’est ni un forum, ni un speed dating mais un concept innovant, lancé par la Ville de Romans-sur-Isère en 2015. Il s’agit de mettre en relation de manière conviviale et informelle, des chercheurs d’emplois et des entreprises qui recrutent. Rendez-vous jeudi 12 octobre, à 18 h 30, aux Cordeliers, pour la 3e édition.

Le maire de Romans-sur-Isère, Marie-Hélène Thoraval, a pu constater, en de multiples occasions, les difficultés de certaines entreprises à recruter. Un paradoxe au regard des chiffres du chômage, même si l’équation n’est pas aussi simple qu’il y a paraît. 

 

Sortir des schémas classiques

Son souhait, de fait, est de multiplier les initiatives novatrices, afin de faire se rencontrer chefs d’entreprise et chercheurs d’emploi, en sortant des schémas classiques existants et en misant sur l’originalité. D’où le lancement par la Ville, en 2015, de l’opération Job’Up, en collaboration avec Pôle Emploi, la Mission locale et la Maison de l’Emploi, de l’entreprise et de la Formation) qui, tous, partagent le même constat.

Lors des deux premières éditions, Job’Up a ainsi permis de nombreuses mises en relation aboutissant sur des embauches. Le passage de 20 entreprises présentes, lors de la première édition, à 42, lors de l’édition 2016, a permis de vérifier l’efficacité et l’intérêt du dispositif pour les entreprises. 

 

1000 emplois à pourvoir

« Pour cette troisième édition, ce sont 42 entreprises qui seront présentes et un peu plus de 1000 emplois qui seront à pourvoir » annonce le maire de Romans. Dans des domaines aussi variés que l’industrie, le commerce, les services à la personne, l’informatique, le numérique, le bâtiment, les travaux publics, les énergies renouvelables, l’intérim et le recrutement... 

 « Preuve de l’intérêt de cette opération : Nous avons été sollicités, et c’est nouveau, par des entreprises situées hors du territoire romanais » indique le président de la MEEF, Daniel Bignon.  « De notre côté, nous avons contacté quelque 3000 demandeurs d’emploi, par mail ou via les réseaux sociaux », explique Michel Duchamp, directeur de Pôle Emploi. Cette formule peut leur permettre d’élargir leur secteur de recherche, de découvrir d’autres opportunités. » 

 

Une formule pour les chercheurs d’emploi

« Tous néanmoins, ne sont pas dans une démarche active, intervient le maire. C’est pourquoi j’insiste : Job’Up s’intéresse à toutes les personnes qui cherchent un emploi, qu’elles soient au chômage, désireuses de renouer avec l’emploi après une interruption pour x raisons, ou encore de changer de carrière... » Et Pierre Brillaud, directeur de la Mission locale d’ajouter : « C’est une formule de médiation active entre les entreprises et les chercheurs d’emploi qui allie convivialité et efficacité ».

De fait, il n’y aura dans la salle, ni table, ni chaise, juste des mange-debout pour rendre l’opération plus dynamique. Il s’agit juste d’une rencontre informelle, ouverte à tous, sans limite de temps, dont le seul objectif est de faciliter les relations et de simplifier les démarches des uns et des autres.

 

La liste des entreprises participantes