Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.

Le musée international de la chaussure à Hong Kong

Le 04 mai 2015


Le musée international de la chaussure de Romans (Drôme) a été sollicité, dans le cadre de son partenariat avec la Fédération Française de la Chaussure, pour participer, du 4 au 24 mai, à Hong Kong, au French May, un des plus grands événements culturels d'Asie qui attire, chaque année, quelque 2 millions de visiteurs.


Créé, il y a 23 ans, à l'instigation du Consul de France à Hong Kong et Macao, cette manifestation constitue l'un des événements les plus importants en Asie. Elle vise à mettre en avant l'excellence française dans de multiples domaines : La culture, les arts, les métiers d'art, les savoir-faire, l'industrie...


500 ans de création et de culture française


Prenant le prétexte de la célébration des 500 ans de la Renaissance française, marquée par l'avènement de François 1er, l'édition 2015 du Festival Le French May a pour ambition d'explorer 500 ans de création et de culture française sous le prisme de l'innovation. Intitulée « Essentially French », cette 23e édition s'attachera à démontrer que la recherche permanente d'innovation et de renouveau des codes sont les deux caractéristiques majeures de la culture française.


C'est dans ce contexte que s'inscrit l'exposition « 500 Years of French Passion For Shoes », proposée par la Fédération Française de la Chaussure, en partenariat avec le Musée international de la Chaussure de Romans.


Des modèles et objets soigneusement sélectionnés


Pour cette exposition, le Musée a sélectionné une centaine de modèles et d'objets en se basant sur des critères historiques et esthétiques mais aussi en fonction de la représentativité des époques et des créateurs. Il a fallu également tenir compte de la problématique de la conservation, les collections du musée étant soumises aux règles de conservation préventive (exposition à la lumière limitée, taux de température et d'humidité stabilisés....). Modèles et objets ont, de fait, été conditionnés (notre photo), pour leur envoi à Hong Kong, dans des caisses adaptées, puis acheminés par un transporteur spécialisé dans les objets d'art. Sur place, l'installation et le démontage de l'exposition seront assurés par la responsable des collections du musée.


Une formidable vitrine


L'objectif de la Fédération Française de la Chaussure, au travers de ce type d'événement, est aussi de montrer la réussite des marques, des créateurs et des entreprises françaises de chaussures, sous les angles de la création et des savoir-faire. En parallèle à cette exposition, elle mettra ainsi en avant huit marques dont la marque romanaise Robert Clergerie. Ce festival assure, en effet, une importante visibilité auprès du public hongkongais et des touristes chinois qui visitent Hong Kong chaque année et y font leurs achats en particulier lors de la Golden Week.