Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.

Le musée international de la chaussure fait école

Le 28 avril 2014


Le musée international de la chaussure de Romans accueille jusqu'au 25 mai une exposition, « De l'objet à l'art », réalisée par des collégiens et des élèves des écoles primaires de Romans et des environs. Des travaux qui méritent le détour...

 


Delphine Coulet, professeur d'arts plastiques, était particulièrement fière de présenter les travaux de ses élèves de 6e, vendredi 25 avril, dans le prestigieux cadre du musée international de la chaussure. Pendant des semaines, ils ont transformé des chaussures du quotidien en œuvres d'art, usant des matériaux les plus divers : tissus, branchages, mousse, bouchons et même bonbons pour des souliers gourmands, très natures ou froufroutants... Des travaux très appréciés des parents, venus nombreux ce soir-là, mais qui feront également le régal des visiteurs...

 

De l’objet à l’œuvre d’art


En parallèle, le musée accueillait également une dizaine de classes des écoles maternelles et élémentaires de Romans et des environs. Encadrés de leurs enseignants et orientés par les professionnels du musée, ils ont travaillé, quant à eux, sur la notion de collection et d'inventaire. « Nous leur avons proposé de s'interroger sur la démarche du musée, à savoir comment un objet du commun peut devenir un objet de collection », explique Sophie Pilloud, responsable du service des publics.

 

« Sans qu'il s'agisse pour autant de chaussures... », précise Marc Delhomme, conseiller pédagogique arts visuels. Et de poursuivre : « Dès lors, les enfants se sont attachés à collecter des objets de leur quotidien, issus, pour la plupart, de leur univers scolaire, qui n'ont d'ailleurs pas été sans rappeler quelques souvenirs à certains et notamment à Marie-Hélène Thoraval, maire de Romans, venue honorer de sa présence cette manifestation.

 

Des graines de toutes les couleurs, des jeunes pousses, des figurines, des legos et autres jeux pédagogiques que les jeunes élèves ont ensuite présentés sous forme d'exposition. Le résultat est insolite, plein de fantaisie, comme ce cabinet des curiosités, à voir, comme les travaux de leurs aînés du collège Claude-Debussy, jusqu'au 25 mai, dans les salles voûtées du musée.

 

 

La classe, l’œuvre !


Ce travail, qui sera mis en lumière, plus particulièrement, le 17 mai, lors de la Nuit européenne des musées, s'inscrit dans le cadre d'un dispositif, « La classe, l'œuvre ! », lancé en 2013 par les ministère de la Culture et de l'Education. Relayé au niveau local par la Direction régionale des affaires culturelles (Drac), il vise à renforcer l'éducation artistique et culturelle, via un partenariat entre musées et établissements scolaires, « pour un accès de tous les jeunes à l'art et à la culture. »

 

Les classes participantes

 

Les petites, moyennes et grandes sections de l'école Jules-Ferry de Romans (Enseignant(e)s : Dominique Bouvier, Adeline Wessier et Sylvie Rosiak) ; les petites, moyennes et grandes sections de l'école maternelle Marie-Charpentier de Saint-Jean-en-Royans (Enseignant(e)s :Philippe Chambon, Cendrine Genin, Nicolas Demoulin et Anne Christlen) ; le cycle 2 des l'école de Besayes (Enseignant : Stéphane Graillat) ; la petite section de l'école maternelle Marcel-Pagnol de Bourg-de-Péage (Enseignante : M-C. Moussadjeecoste) : la grande section et les CP-CE1, CE2-CM1-CM2 de l'école de Saint-Thomas-en-Royans (Enseignant(e)s : Christelle Vallat et Isabelle Magnan).