Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.

Le budget 2015 est voté

Le 02 février 2015

Le budget primitif 2015 de la Ville, qui s'élève à 54 millions d'euros, a été voté lors du Conseil municipal du 26 janvier dernier. 


« Le budget primitif de la Ville confirme les engagements pris lors du Débat d'Orientation Budgétaire (DOB) et s'articule autour de quatre points forts  

  • le maintien des taux d'imposition
  • la diminution des dépenses de fonctionnement (-3% du BP 2015 / BP 2013)
  • l'augmentation de l'investissement (5,46 millions d'euros de charge nette au BP 2015 / 3,75 millions d'euros au BP 2014.) 
  • et le désendettement de la commune (moins 306 000 euros du BP 2014 au BP 2015) »

indiquait d'entrée de jeu, le maire de Romans, Marie-Hélène Thoraval, lors du Conseil municipal du 26 janvier dernier.

+ 50% d'investissement

« En continuant à investir, nous augmentons de 50% le budget d'investissement et ce, malgré un contexte économique contraint lié au désengagement de l'Etat (moins 800 000 euros) et à la dette accumulée par les précédents mandats (60 millions d'euros), nous faisons le choix de l'avenir ! poursuivait le maire de Romans. Ce choix, qui nous permettra de soutenir l'économie locale, est rendu possible, poursuivait-elle grâce à une gestion extrêmement rigoureuse et grâce à des dépenses de fonctionnement contenues qui se traduisent, notamment, par une baisse de 3% des dépenses de fonctionnement par rapport à 2013 et par une baisse de 170 000 euros de la masse salariale. »

Les grands investissements 2015
 

Cadre de vie
Voirie / Accessibilité : 2,5 millions d'euros
Espaces verts : 100 000 euros
Urbanisme : 200 000 euros
Bâtiments des services publics et patrimoine historique : 750 000 euros
Informatique : 230 000 euros
Parc automobile / matériel : 200 000 euros
Mobilier et matériel : 150 000 euros

Attractivité 
Vidéo protection : 650 000 euros
ORU (quartiers Est) : 500 000 euros
Centre ancien : 130 000 euros pour le lancement d'études 
Cité du Talent : Crédits 2014 puis financements Agglomération

Maintien du taux d'imposition

« Dans le même temps, conformément à nos engagements de campagne, nous maintenons le taux d'imposition et nous poursuivons le désendettement de la commune » détaillait ensuite le premier magistrat de la Ville. Et de préciser que près du tiers de la dette héritée de la gestion précédente est adossée plus ou moins directement sur le cours du Franc suisse et qu'en la matière la décision de la Banque Nationale Suisse pourrait avoir un impact important sur le budget de la Ville... Impact que la Ville devra prendre en compte au moment du vote du compte administratif.

Subventions aux associations

Concernant les subventions aux associations, le conseil municipal a également validé l'enveloppe globale qui prévoit, comme annoncé lors du DOB, une réduction des subventions aux structures d'éducation populaire, aux relations internationales, et aux unions locales syndicales. Le montant attribué aux autres associations et clubs restant identique à celui de 2014. « Aujourd'hui, l'éducation populaire n'est plus celle d'hier. Et nous travaillons d'ores et déjà avec deux structures pour élaborer un nouveau projet plus en adéquation avec les problématiques de notre territoire » expliquait le maire de Romans.

A noter : le Conseil municipal a également acté entre autres dossiers,

  • le financement du Masters de Pétanque par l'Agglomération 
  • la fin du groupement de commandes avec Bourg-de-Péage qui va permettre à la Ville de Romans d'aller plus vite dans le déploiement du dispositif de vidéoprotection.