Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.

La ville en chantiers

Le 01 octobre 2015


L'adjoint au maire délégué à la voirie et aux travaux, Franck Astier s'est rendu sur le terrain, le 22 septembre dernier, pour visiter divers chantiers : réfection de chaussée, rue Bonnardel ; sécurisation du stade Porchier, quartier Plaisance ; et rénovation d'une conduite d'eau, rue Eugène-Chavant.


Travaux de sécurisation du stade Porchier


Après le réseau d'eau potable l'an dernier, c'est la chaussée qui est reprise cette année, rue Bonnardel. « Les travaux, pour un montant d'environ 180 000 €, comprennent également la mise aux normes du trottoir sud qui passe à 1,40 m de large » explique l'élu aux travaux, Franck Astier. Entrepris le 21 septembre dernier, ils devraient s'achever mi-octobre. Pendant toute la durée du chantier, la circulation est interdite pendant toute la durée du chantier, sauf pour les riverains.


Un portique réputé « inviolable »


Autre chantier, celui du stade Porchier où des travaux de sécurisation ont été réalisés entre le 2 et le 30 septembre pour un montant de 40 000 €. « Au mois de juin dernier, plus de 170 caravanes s'étaient installées illégalement, rappelle l'adjoint délégué aux Sports, Damien Got. D'où ces travaux pour stopper les invasions auxquels s'ajoute la reprise des trois premiers terrains endommagés à cette occasion. »


Un portique de 2 ,10 m a ainsi été installé à l'entrée du parking avec des piliers en béton de 4 à 5 tonnes. De fait, seuls les véhicules légers pourront encore pénétrer dans cet enceinte et, pour éviter tout gymkana sur les terrains, des rochers ont été posés entre les arbres. L'entrée de service, côté Nord, a elle aussi été sécurisée avec l'installation d'un autre portique. Un portique réputé inviolable car constitué d'un mélange de caoutchouc et de béton et verrouillé par un axe inox. « La société qui l'a conçu en a déjà commercialisé une centaine, sans qu'aucun dommage n'ait encore été constaté », précise le technicien.


Prévenir les fuites


Dernier chantier enfin, la rénovation d'une conduite d'eau potable, rue Etienne-Chavant. « Cette conduite qui date des années 70 est en fonte grise et donc très cassante. C'est pourquoi le service voirie réseaux déplacements a souhaité la remplacer » reprend Franck Astier. Les travaux, d'un montant de 90 000 € portent sur une longueur de 110 mètres linéaires avec le report de quatre branchements existants en PHED (polyéthylène haute densité) et la création d'une antenne pour desservir les futures habitations prévues dans le cadre de l'aménagement de cette rue. Ils devraient s'achever le 20 octobre.


Retrouvez tous les travaux en cours ici