Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.

La Ville en chantiers

Le 19 octobre 2015


A Romans, les chantiers se suivent et ne se ressemblent pas : ici, c'est la réfection de la rue de la Liberté ; là, une opération de désherbage du cimetière ; plus loin encore, le marquage au sol de l'avenue du Maquis... Et comme l'on n'est jamais assez prévoyant, c'est aussi le passage en revue du matériel de déneigement...


Trottoirs dangereux, rue de la Liberté


"La Ville reçoit régulièrement, et dernièrement encore lors d'une permanence du maire, des plaintes relatives à l'état déplorable de la chaussée et des trottoirs, rue de la Liberté. Une passante a d'ailleurs fait une chute tout récemment", explique l'élu délégué aux travaux Franck Astier.


De fait, des travaux seront entrepris le 26 octobre prochain. Réalisés par l'entreprise Eurovia, pour un montant de 80 000 euros, ils s'étendront jusqu'au 27 novembre. La circulation sera interdite pendant la durée du chantier mais l'accès aux riverains sera maintenu.


Le cimetière désherbé, rue Calixte-Lafosse


A l'automne 2014, la commune a validé un plan de désherbage qui définit l'utilisation des produits phytosanitaires sur son territoire. Ces produits ne sont plus acceptés que sur des sites fermés.


Comme l'an dernier, la mairie annexe Ouest a donc lancé une opération désherbant au cimetière. Ce type d'opération nécessite la fermeture du site au public, le délai « d'entrée » sur la zone traitée étant de six heures.


"Il a fallu deux après-midi pour désherber les 5 hectares, indique Gilles Roux, directeur de la mairie annexe Ouest. L'opération a par ailleurs nécessité la mutualisation des moyens des quatre mairies annexes en matériel et en personnel agréé (7 agents). En effet, les applicateurs de produits phytosanitaires doivent être détenteurs d'un agrément « Certiphyto » pour utiliser ces produits."


Les conditions complexes d'application (vent inférieur à 10 km, taux d'hygrométrie...) limitent à deux fois par an ce type d'intervention : une fois à l'automne pour le désherbant, une fois au printemps pour l'anti-germinatif.


"L'interdiction de l'usage des pesticides en Zones Non Agricoles étant pour le moment avancée au 1er janvier 2017, deux interventions pourront encore être réalisées en 2016 : Une en mars, l'autre entre juillet et septembre, ceci afin de bénéficier d'un site "relativement" indemne d'adventices (mauvaises herbes), pour vraiment commencer un entretien " 0 phyto " sur le cimetière", précise Christophe Teinturier, technicien du service des Espaces verts.


Des marquages au sol pour codifier, sécuriser


"La signalisation horizontale participe de la maintenance et de l'entretien de la voirie communale. C'est une action importante dans la mesure où elle permet de codifier et de sécuriser la circulation des usagers (voitures, piétons, cyclistes...)", rappelle Cédric Méjean, directeur adjoint de l'aménagement urbain.


La Ville a fait le choix début 2015 d'externaliser la réalisation du marquage au sol, afin d'optimiser les coûts. Un marché a de fait été lancé en début d'année pour un démarrage de l'intervention dans l'été. Intervention particulièrement visible en centre-ville avec le traçage en blanc d'un certain nombre de zones de stationnement, qui auparavant étaient en couleur, et l'ajout en gros de la mention « parking payant ».


Les travaux, avenue du Maquis consiste à reprendre le marquage de l'ensemble des tracés : lignes continues et pointillées, bandes de passages piétons, cédez-le-passage, îlots séparateurs de voies, pistes cyclables, stationnement et logos PMR... Des travaux réalisés pour un montant de 7512 € par LDV Signalisation.


Revue de détails des moyens pour le déneigement


L'un des mots d'ordre de la municipalité est l'anticipation. Les services, de fait, sont déjà en ordre de marche pour affronter les éventuelles chutes de neige à venir. Que ce soit sur le plan humain ou matériel.


"Les dates des astreintes ont été fixées du 27 novembre 2015 au 4 mars 2016, explique Mario Bellavia, responsable de la régie voirie. Les équipes seront constituées de deux équipes de 12 agents qui se relaient une semaine sur deux."


Et Mario Bellavia de poursuivre : "Sur le plan matériel, la Ville dispose de 4 camions équipés de saleuses et de lames à neige, d'un tracteur avec lame et épandeur ; le tout est entreposé au Centre Technique Communal. Lorsque nécessaire, il est également fait appel à un camion prestataire extérieur avec lame et saleuse. Elle possède également un stock de 100 tonnes de sel en vrac (capacité maximum), ainsi que d'un stock de 25 tonnes de sels en sacs pour le salage à la main (trottoirs, places, cours d'écoles,...)"