Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.
  • Accueil
  • Actualites
  • La Ville de Romans recentre sa politique en matière de relations internationales

La Ville de Romans recentre sa politique en matière de relations internationales

Le 02 octobre 2015


En matière de relations internationales, la Ville de Romans a recentré sa politique sur la jeunesse et le développement économique. Un recentrage qui s'est traduit récemment par un soutien au lycée du Dauphiné pour l'envoi d'élèves en stages en entreprise à l'étranger, dans le cadre d'Erasmus +. Plus largement, son souhait serait de créer une bourse aux stages.


La Ville de Romans a accueilli lors dela Foire du Dauphiné une délégation de la ville de Vardenis (Arménie) avec laquelle les liens tissés restent forts.


« Nous avons considéré que l'action internationale de la collectivité devait être au service de notre territoire et de son développement ; elle contribue à son rayonnement et à son attractivité, précise en préambule Marie-Hélène Thoraval, maire de Romans, 1er vice-présidente de Valence Romans Sud Rhône-Alpes.


« C'est pourquoi nous avons axé notre politique sur la jeunesse et sur le développement économique » poursuit Nathalie Tchékémian, conseillère communautaire déléguée à l'emploi et adjointe au maire de Romans.


Les objectifs poursuivis


Et Raphaël Bertrand, adjoint aux relations internationales de détailler la nouvelle politique de la Ville (+ d'infos ?). « Nous avons ciblé, pour se faire, deux zones géographiques en particulier, l'Europe et l'Asie, avec deux objectifs : contribuer au développement économique de notre ville, en enrichissant certains projets par la ville par l'échange d'expériences la recherche de moyens supplémentaires... et appuyer la mobilité internationale des jeunes, afin de leur permettre de mieux s'insérer dans le monde du travail. ».


Très concrètement, cette nouvelle politique s'est traduite récemment par un soutien au lycée du Dauphiné qui cherchait des entreprises, en Allemagne, susceptibles d'accueillir en stage des élèves (+d'infos). La Ville s'est en effet appuyée sur ses relations avec Straubing avec laquelle elle est jumelée depuis déjà nombreuses années pour faciliter ses démarches.



Une bourse aux stages


« Lorsque je suis allée à Straubing, en 2014, rappelle le maire, j'avais fait savoir ma volonté de développer ce type d'échanges. L'idée étant à terme de mettre en place une bourse aux stages pour tous les étudiants d'origine romanaise. J'engage par ailleurs les jeunes en situation de recherche d'emploi d'aller se renseigner auprès du lycée du Dauphiné qui propose d'excellentes formations avec des débouchés et qui peut aussi répondre à des demandes particulières d'entreprises en montant des formations ad'hoc. »


Pour l'heure, quatre jeunes sont déjà partis, cet été, effectuer un stage en entreprise à Straubing, en Allemagne, dans le cadre de leur cursus de formation « Maintenance des équipements industriels », une formation très demandée. Quatre autres devraient partir au printemps prochain. « Aucun de ces jeunes ne parlait allemand » explique leur professeur, Isabelle Cherubini, qui s'est démenée avec l'équipe enseignante du Dauphiné pour obtenir des bourses via l'Académie de Grenoble et Erasmus +.


Un exemple


Le stage, de fait, s'est déroulé en langue anglaise, sans que cela ne pose de problème aux entreprises. Rapporté par un technicien de la Ville de Romans, lors d'un séminaire d'information sur Erasmus +, l'expérience a retenu toute l'attention et pourrait bien servir d'exemple.