Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.

La Foire du Dauphiné en mode Street Art

Le 22 mai 2020

Plus dynamique que jamais, la 84e Foire du Dauphiné s’inscrit dans son temps et vous donne rendez-vous, du 26 septembre au 4 octobre, dans une ambiance Street Art. Avec toujours, des têtes d’affiches, comme Black M ou encore Chimène Badi, mais aussi, bien sûr, son lot d’affaires et d’innovations avec plus de 500 stands…

Cette année, la Foire du Dauphiné, pour la réalisation de son visuel, s’est associée avec des artistes graffeurs, avec la volonté de donner à cette nouvelle édition un ton résolument contemporain. Le Street Art sera ainsi à l’honneur dès l’entrée et au travers de nombreuses animations. Evénement fédérateur, elle mise sur le mix des générations, sans doute le secret de sa réussite avec ce savant dosage entre économie et convivialité.

 

Black M lance l’assaut

 

La première soirée, le samedi 26 septembre permettra d’accueillir un grand nom de la scène actuelle : le rappeur Black M ! Connu également sous le nom de Black Mesrime, il est l’un des membres créateurs du groupe Sexion d’Assaut. Son premier album solo, Les yeux plus gros que le monde, devient très vite disque de platine. Moult fois récompensé, il est en tournée aujourd’hui avec son troisième opus qu’il annonce comme étant encore plus personnel et authentique avec 17 nouvelles chansons, écrites et composées comme autant de chapitres d’un livre ouvert sur le monde. Il  a reçu de nombreuses récompenses.

 

Chimène tout simplement

 

Le deuxième samedi, le 3 octobre, mettra à l’honneur Chimène Badi. Lors de l’émission Popstars sur M6, elle se distingue par sa voix puissante. Malgré son élimination, Valéry Zeitoun, alors directeur d’une maison de disques et membre du jury de l’émission, la prend sous son aile. En 2003, son premier album, Entre nous, obtient un double disque de platine. L’été dernier, alors qu’elle est dans Sud de la France, loin de la musique, la chanson Là-haut arrive comme un cadeau, une invitation à remonter sur scène. Elle dit tout ce qu’elle est, moderne et enflammée. L’artiste en a fini d’écouter ceux qui veulent lui dicter qui elle doit être. Elle  nous revient avec un album intitulé Chimène tout simplement. 

 

Jérémy Frérot se recentre

 

Pour Jérémy, tout a commencé par le duo formé avec Florian : Fréro Delavega. C’est en 2017, à Bordeaux, après plus de 2 millons d’albums vendus et 1 million de spectateurs à travers la France, qu’ils ont dit leur dernier mot. Dans Matriochka, Jérémy Frérot ​​​​​​​parle de lui, de son besoin fort de se recentrer après sa folle aventure avec le duo Fréro Delavega. Il évoque aussi ceux qui l’entourent ou, tout simplement, l’Homme avec un grand H. Matriochka, c’est de la chanson française, de l’électro-pop aux échos nordiques, des textes allant droit au cœur, une orchestration savamment épurée. Bref, un album à la fois audacieux dans ses tonalités et accessible par ses mélodies.

 

Un événement économique incontournable

 

Mais si d’autres noms sont encore à venir, la Foire du Dauphiné c’est aussi et surtout un événement économique incontournable et une vitrine commerciale de notre territoire. Elle attire chaque année quelque 120 000 visiteurs et génère plus de 15 M€ de retombées économiques. C’est un lieu unique  où sont réunies plus de 500 entreprises locales : Cuisinistes, concessionnaires automobiles, paysagistes, artisans de la construction, agents immobiliers, producteurs locaux, … toutes les activités sont représentées. La Foire organise même, un événement dédié à l’innovation : Place aux Start-up. Le mardi 29 septembre, venez découvrir de jeunes entreprises qui bousculent nos habitudes et innovent pour notre avenir.

 

foire-dauphine.com