Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.

Gabriel Garran à Romans

Le 19 mai 2014

Gabriel Garran présentera son livre «Géographie française Un enfant sous l'occupation» le 21 mai aux Archives communales.

Photo Richard Schroeder (c) Flammarion SA.

Bien longtemps avant qu'il ne fonde le Théâtre de la Commune d'Aubervilliers, Gabriel Garran a été un enfant juif sous l'Occupation. Le mercredi 21 mai à 18h, il présentera son roman autobiographique «  Géographie française Un enfant sous l'occupation  » paru chez Flammarion, aux Archives communales au 3, rue des Clercs à Romans.

Le temps de la survie


 

Le destin commande parfois de vivre impérieusement. Alors que son père est arrêté puis déporté à Auschwitz et que sa mère échappe de peu à la rafle du Vel d'Hiv, Gabriel 13 ans, entre malgré lui en clandestinité. Ce petit parisien, fils d'immigrés polonais, qui a grandi entre Belleville et Ménilmontant entame une vie d'exil dont les étapes s'inscrivent dans la «  Géographie française  » pour échapper à la persécution. Commence alors pour lui le temps de la survie.

De nombreuses pages de son ouvrage sont consacrées à Romans où le jeune Gabriel et sa sœur trouvèrent refuge.

Trieur de clous


 

Passant la ligne de démarcation le jour où les Allemands envahissent la zone libre, Gabriel change de nom et se retrouve au fil des déracinements, bûcheron, trieur de clous dans une usine de chaussures à Romans, livreur en triporteur... et finit la guerre comme gardien de chèvres au pied du Vercors.

 

A noter :

Cette rencontre-signature avec Gabriel Garran a été organisée par le Musée de la Résistance en Drôme et de la Déportation, les Archives communales, et le comité local de l'Anacr (Association Nationale des anciens combattants et amis de la Résistance).

 C'est Jean Sauvageon de l'Anacr qui animera le débat.