Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.
  • Accueil
  • Actualites
  • Fermeture du musée de la chaussure, réouverture de la collégiale le 15 juillet

Fermeture du musée de la chaussure, réouverture de la collégiale le 15 juillet

Le 04 juillet 2019

Fortement endommagé lors de l’épisode de grêle du 15 juin, le musée de la Chaussure est fermé jusqu’à nouvel ordre, ainsi que ses jardins. Egalement impactée, la collégiale Saint-Barnard, quant à elle, rouvrira ses portes au public le 15 juillet avec reprise des visites et des animations prévues.

Le musée de la chaussure et ses jardins fermés


L’épisode de grêle du 15 juin dernier a fortement endommagé les 2 200 m2 de toiture du bâtiment qui abrite le musée de la Chaussure et le musée de la Résistance. Des dégâts qui se chiffrent en plusieurs centaines de milliers d’euros. Compte tenu de l’ampleur du chantier, les deux musées, mais aussi les jardins resteront fermés au public, par mesure de sécurité et ce, jusqu’à nouvel ordre.  


En conséquence, toutes les visites, ateliers et autres manifestations qui devaient s'y tenir ont été annulées ou déplacées. Sollicitée, la Ville de Bourg-de-Péage a ainsi accepté de mettre gracieusement à disposition d’Empi et Riaume le parc Mossant afin de permettre le bon déroulement des spectacles des 6 et 7 juillet :   « Ronde de nuit » et « Le monde sur un plateau ». Tandis que la conférence, organisée le 24 août, à 15h, par le musée de la Résistance, à l’occasion de la célébration 75e Anniversaire de la Libération, sera transférée au Salon Audra (Théâtre des Cordeliers). 

 
Réouverture de la collégiale et des animations pour tout l’été


La collégiale Saint-Barnard, quant à elle, rouvrira ses portes le 15 juillet. En effet, grâce à la réactivité et aux efforts de tous, les travaux pour la sauvegarde de cet édifice classé ont pu être rondement menés (dépose des vitraux endommagés par l’atelier Thomas ; 8 000 tuiles à changer par l’entreprise CAN).


Dès les travaux de nettoyage terminés, les activités cultuelles et culturelles pourront reprendre leur cours normal. Des après-midi ludiques sont organisées à destination des enfants le 24 juillet et les 7 et 21 août à 15h par les associations des Amis de Saint-Barnard qui vous feront également découvrir « les trésors cachés de la collégiale » les 11 août et 8 septembre à 10h. Enfin, des visites à la torche de la collégiale sont programmées les 9 et 23 août à 20h30 par le service Patrimoine – Pays d’art et d’histoire de l’Agglo.


Le calvaire en accès libre dès le 6 juillet


Contrairement à la collégiale et au musée, le calvaire des Récollets a, lui, été relativement épargné par les intempéries. 
Il ouvrira ses portes, en accès libre et gratuit, comme initialement prévu, tous les mercredis et samedis, de 15h à 19h, du 6 au 31 juillet, puis du 4 au 18 septembre. Vous trouverez sur place toute la documentation nécessaire  à votre visite. 

Pour découvrir le calvaire autrement, vous pouvez également participer aux visites à la torche organisées, comme pour la collégiale, par le service Patrimoine - Pays d’art et d’histoire de l’Agglo les 18 juillet et 16 août, à 21h. Et si vous aimez la musique, rendez-vous le 2 août, à 18h pour une visite accompagnée par les voix féminines et l’accordéon de la Compagnie 26. Enfin, l’association Les Amis de Saint-Barnard et des Récollets organise, de son côté, des visites plus complètes incluant le chemin de croix et l’église Sainte-Croix, accolée au calvaire, le 27 juillet à 16h et les 10 août et 28 septembre à 10h.