Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.

Favoriser l'accès aux soins des personnes les plus fragiles

Le 30 mars 2016

Le Centre Communal d'Action Sociale (CCAS) de la Ville de Romans a signé une convention de partenariat avec l'association d'assurés Actiom qui, dans le cadre du dispositif « Ma commune, ma santé », propose des contrats de mutuelle à tarifs préférentiels.

Légende : L'élue à l'action sociale, Nathalie Tchekemian et Franck Hulin, mandataire de l'association Actiom, qui assure des permanences à l'Espace Santé du CCAS.

 

 

« Le CCAS de la Ville anime une action de développement social sur son territoire et, dans ce cadre, nous avons engagé une politique de santé publique pour favoriser l'accès aux soins des personnes les plus fragiles, car en terme de santé, la vulnérabilité sociale et la précarité sont des facteurs de risque très importants, précise Nathalie Tchekemian, adjointe au maire déléguée à l'action sociale. Le bien-être de nos concitoyens, et la santé en fait partie, est une priorité de l'équipe municipale et l'accès aux soins des personnes les plus fragiles est une problématique qui me tient particulièrement à cœur. C'est d'ailleurs en faisant des recherches pour voir ce qui se faisait dans d'autres villes que j'ai eu connaissance de l'association Actiom qui, dans le cadre du du dispositif « Ma commune, ma santé », propose des contrats de mutuelle à tarifs préférentiels.»

 

 

 

DES PERMANENCES A ROMANS

 

 

Cette association qui intervient déjà à Bayonne, Niort ou La Rochelle, assure désormais des permanences à Romans - gratuites et sans rendez-vous- dans le cadre d'une convention signée le 5 février avec le CCAS.

«Mais pour autant la Ville n'a pas signé de convention d'exclusivité et si d'autres mutuelles ou associations proposent des dispositifs similaires, ceux-ci seront étudiés avec la même attention» précise le Directeur du CCAS, Olivier Farré.

 

 

 

UNE COUVERTURE DE SOINS MINIMALE

 

 

« L'objectif d'Actiom est de permettre aux personnes les plus en difficulté de retrouver une couverture de soins minimale, explique Franck Hulin, le mandataire de l'association pour la Drôme et l'Ardèche. Il est beaucoup plus facile de négocier des tarifs préférentiels avec une mutuelle quand on représente 8000 adhérents dont 600 communes... Et cela peut se traduire par des contrats de 20 à 40 % moins chers que des contrats classiques... ».

Concrètement, ce dispositif s'adresse à toutes les personnes qui ne sont pas salariées et n'entrent pas dans le cadre des obligations de l'ANI -l'Accord National Interprofessionnel- qui obligent les entreprises du secteur privé à proposer une complémentaire santé collective à leurs salariés, autrement dit, les seniors, les jeunes sans emploi, les agriculteurs, les professions libérales, les commerçants, les chômeurs, les intérimaires, les personnes ayant plusieurs employeurs, certains salariés en CDD...
« Ce dispositif permet d'avoir les mêmes garanties à des tarifs moindres ou des meilleures garanties à tarif égal», précise le mandataire d'Actiom, qui conseille aux personnes souhaitant en savoir plus de ne pas hésiter à venir aux permanences munies de leur contrat, si elles en ont un.


 

Pratique

Permanences Actiom
Avril : les vendredis 1er, 15 et 29
Mai : les vendredis 13 et 27
Juin : les vendredis 10 et 24

 

Rens. courriel : fr.hulin@free.fr

 

Espace Santé du CCAS de la Ville de Romans

42, rue Palestro. Romans

Plus d'infos dans le ROMANS MAG d'Avril (en distribution à partir du 4 avril)