Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.

Effondrement de l'immeuble Quai Chopin à Romans : les suites

Le 22 juin 2016

Peu après minuit, ce mercredi 22 juin, un immeuble s'est effondré en bordure du quai Chopin à Romans-sur-Isère. Les informationd au jour le jour.

MERCREDI 22 JUIN

  • 00h30 - Peu après minuit, ce mercredi 22 juin, un immeuble s'est effondré en bordure du quai Chopin à Romans. Il s’agit d’un immeuble privé. Les services de secours et la police municipale étant déjà sur les lieux ils ont pu procéder aux premières opérations de secours et d’évacuation avant l’effondrement. Une personne est portée disparue. Une cellule de crise est organisée à la Mairie, cette dernière durera tant que nécessaire.
  • 02h00 - Une trentaine d’habitants de l’immeuble concerné et ceux alentours a été évacuée et prise en charge par les services municipaux, en présence de Madame le Maire. Ils ont été accueillis cette nuit à la base Fenestrier où ils pourront rester encore cette nuit et potentiellement jusqu’à dimanche si nécessaire.
  • 2h00 >9h00 - Poursuite des opérations de secours avec l’appui de plusieurs dizaines de pompiers des forces de secours de la Drôme et de l'Ardèche, une vingtaine de policiers municipaux et nationaux ainsi qu’une trentaine d’agents de la Ville de Romans. Poursuite des opérations de déblaiement avec les moyens techniques de la Ville.
  • 9h00 >14h30 - Poursuite des recherches de la personne disparue et des opérations de déblaiement à l’aide d’engins réquisitionnés chez des opérateurs privés et spécialisés.
  • 14h00 - Arrivée sur place d’un expert pour les premières constatations au niveau de l’état des sols.
  • 14h30 - Les opérations de secours sont terminées, la personne recherchée a été retrouvée sans vie. Dans ce drame nous déplorons donc le décès d’une personne et 5 blessés.
  • 16h00 - Arrivée sur les lieux d’un deuxième expert en charge de l’étude du bâtiment effondré.
  • 17h00 - Une cellule psychologique a été mise en place en collaboration avec la Préfecture depuis 17h ce mercredi à l’hôtel de Ville, place Jules Nadi (Salle Varèse) et le CCAS de la Ville de Romans accompagne les habitants sinistrés si besoin.
  • 18h30 - Une centaine de logements était privée d’électricité à cause de l’effondrement de l’immeuble, à cette heure-ci, le courant a été rétabli pour tous.
  • 19h00 - La Municipalité, avec le soutien de la Croix Rouge a mis à disposition des personnes sinistrées des lits, des repas et des nécessaires d’hygiènes à la base Fenestrier.
  • 19h30 - Signature d’un arrêté de pouvoir de police générale du Maire de Romans en attente des constations de nouveaux experts demain. Cet arrêté définit un périmètre de sécurité autour du lieu de l’effondrement et donc, par mesure de précaution, la non-réintégration des riverains voisins concernés dans leur logement.
  • 20h00 - A cette heure, il reste encore 85 foyers privés de gaz.


Puisqu’il y a eu mort d’homme, nous sommes désormais dans le cadre d’une procédure judiciaire et sommes en attente des conclusions des experts pour savoir précisément quels immeubles doivent faire l’objet d’un arrêté de péril imminent et ainsi apprécier le retour possible, ou non, des habitants voisins chez eux.



JEUDI 23 JUIN matin


  • 7h00 - Cette nuit, 14 personnes ont été hébergées par la Ville à la Base Fenestriersur les 50 initialement prévues ; les autres ont trouvé une solutiond'hébergement par leurs propres moyens.
  • 7h30 - Le maire a signé un arrêté de péril imminent dont l'objectif est de demanderau tribunal administratif la nomination d'un expert dans la journée. Celui-ciaura pour mission de délimiter le périmètre de péril imminent.
  • 10h00 - Un expert judiciaire doit se rendre sur les lieux pour établir les causes del'effondrement et rechercher les responsabilités. La police scientifique estégalement sur les lieux depuis 8h30 ce  matin.
  • 10h00 - En parallèle, une équipe d'assistantes sociales, accompagnée du maire, doitse rendre à la base Fenestrier pour faire le point de la situation avec chacune des personnes hébergées.


JEUDI 23 JUIN après-midi

  • 13h30 - Le pignon restant est démoli.
  • 17h00 - Un expert en bâtiment est nommé par le tribunal administratif pour la redéfinition du périmètre de péril.
  • 19h00 - Ce soir, 14 personnes seront de nouveau hébergées par la Ville dans un bâtiment communal où elles sont accompagnées par la Croix rouge.


VENDREDI 24 JUIN

  • 11h00 - Une intervention de GRDF est prévue sur le réseau de gaz pour un rétablissement probablement dans la soirée.
     
  • 14h00 – A la suite des premières constations de l’expert, Madame le Maire signe un nouvel arrêté de police générale visant à réduire le périmètre de sécurité. Les habitants concernés sont contactés individuellement par les services municipaux pour organiser, avec eux, leur retour à domicile.

  • 16h30  GRDF nous informe que l'alimentation en gaz est rétablie pour tous.

  • 17h00 - L'expert en bâtiment, nommé par le tribunal administratif, doit commencer son travail d'expertise. Il devrait rendre ses conclusions d'ici 24 heures, soit le samedi 25 juin à 17h. On connaîtra alors la délimitation du périmètre de péril.
     
  • 17h00 > 20h - La quasi totalité des personnes habitant dans le périmètre de sécurité a pu récupérer des effets personnels dans leur logement après validation de l’expert mandaté par le tribunal administratif et avec l'aide des services municipaux.
     
  • 19h - La rue Saint Nicolas est rouverte à la circulation.
     
  • 19h30 - 8 personnes ont pu regagner leur domicile grâce à la réduction du périmètre de sécurité, 3 y retourneront dès demain. La Ville accueille encore une dizaine de personnes à la base Fenestrier.
     
  • 20h - Le périmètre de sécurité - réduit - est délimité par des barrières et le site est surveillé 24h/24h

MARDI 28 JUIN

  • 18h30 - Madame le Maire tient une réunion publique d'information à la maison de quartier Saint Nicolas (place du Chapitre) pour faire le point sur l'effondrement de l'immeuble quai Chopin dans la nuit du 21 au 22 juin.

VENDREDI 1er JUILLET

  • 19h00 - Le quai Chopin et la côte des Cordeliers sont rouverts à la circulation.
  • Les travaux de mise hors d'eau de l'immeuble ont été réalisés ainsi que préconisé  par l'expert. 
  • Ces travaux de bâchage effectués, la Ville maintient en place un périmètre de sécurité en contrebas de l'immeuble effondré, rue Chinard et rue Romeyer, jusqu'au vendredi 29 juillet inclus. 
  • Ce périmètre sera adapté à l'évolution des travaux de sécurisation du bâti.