Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.

Des commémorations, pour ne pas oublier, jamais...

Le 21 avril 2016


Ce dimanche 24 avril, à Romans, seront commémorés, successivement, le 71e anniversaire de la libération des camps et le génocide arménien. Pour ne jamais oublier et transmettre aux générations futures la mémoire de ces indicibles tragédies. Autre date à retenir également, celle du 8 mai 1945 qui marqua la Victoire des alliés sur l'Allemagne nazie et la fin de la seconde guerre mondiale.


« Les vivants ne peuvent plus rien apprendre aux morts, mais les morts au contraire instruisent les vivants. » Cette phrase de Chateaubriand, si elle n'est pas contemporaine des faits tragiques évoqués plus haut, reste vraie à travers le temps. Et c'est d'ailleurs tout le sens des commémorations qui auront lieu ce dimanche 24 avril avec, pour débuter, le 71e anniversaire de la libération des camps.

71e anniversaire de la libération des camps


Un premier rendez-vous sera donné devant le mémorial de la résistance et de la déportation, avenue Gambetta, où une gerbe sera déposée par l'association des Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation (AFMD) représentée par sa présidente, Monique Bourbonneux, et son président d'honneur, Jean Monin. Un moment toujours poignant auquel participent des rescapés des camps ainsi que des familles de déportés.

La cérémonie se poursuivra à 10h30 au monument aux morts, place du Champ-de-Mars avec la lecture, par un lycéen, d'un texte sur la déportation. La chorale Cœur en fête enchaînera avec le chant des partisans, puis la municipalité et l'AFMD déposeront une gerbe. S'en suivront le discours du maire, Marie-Hélène Thoraval, et la lecture du manifeste des Déportés. Pour terminer, la chorale Cœur en fête interprètera le Chant des Marais, suivi de La Marseillaise, accompagnée par l'Harmonie de Jacquemart.

Commémoration du génocide arménien


Autre commémoration, en ce dimanche 24 avril, celle du génocide arménien, le premier du XXe siècle. Le samedi 24 avril 1915, à Constantinople, alors capitale de l'Empire ottoman, 600 notables arméniens étaient assassinés sur ordre du gouvernement. Le début d'un génocide qui fera de 1,2 à 1,5 million de victimes dans la population arménienne de l'Empire turc (ainsi que plus de 250 000 dans la minorité assyro-chaldéenne des provinces orientales et 350 000 chez les Pontiques, orthodoxes hellénophones de la province du Pont).

La cérémonie débutera à 11 heures, devant le monument aux morts, place du champ-de-Mars. Un défilé sera ensuite organisé qui emmènera les participants jusqu'à la stèle du souvenir, place Jules-Nadi, via la voie sud de la place Jean-Jaurès, la place Ernest-Gailly et la côte des Cordeliers. Attention ! La circulation sera interdite, entre 11h et 13 h : côte des Cordeliers (entre la côte Sainte-Ursule et la place Jules-Nadi) et place Jules-Nadi (sur les deux voies, entre la côte des Cordeliers et la rue de la Banque).

Célébration de la fin de la Seconde guerre mondiale


Le dimanche 8 mai, nous célébrerons la victoire des alliés sur l'Allemagne nazie et la fin de la Seconde guerre mondiale. Des ballons seront distribués, dès 9h30, place Carnot aux enfants des écoles élémentaires de Romans en échange du carton qui leur aura été remis, au préalable, à l'école. A 10h30, tous ceux qui le souhaitent seront invités à se joindre au défilé qui partira de la place Carnot pour rejoindre la place du Champ-de-Mars, via la rue Jacquemart et la côte Sainte-Ursule.


La cérémonie débutera à 11h, devant le Monument aux morts avec, au programme : Le chant des Africains interprété par l'Harmonie de Jacquemart, suivi d'un lâcher de ballons par les enfants des écoles ; des gerbes seront ensuite déposées par le Comité d'Entente des Anciens combattants présidé par René Moreau, le conseil municipal des jeunes et la Ville de Romans, avant la lecture de l'ordre du jour du général De Lattre de Tassigny, du message de l'UFAC par M. Henri Germain et du message du secrétaire d'Etat à la Défense et aux Anciens combattants, M. Jean-Marc Todeschini ; enfin, après le discours du maire, Marie-Thoraval, l'Harmonie de Jacquemart entamera La Marseillaise et l'association l'Aile d'acier procèdera à un lâcher de pigeons.


Pour terminer, sur une note conviviale, un concert sera donné à 12h, par la chorale Cœur en fête et l'Harmonie de Jacquemart, sous le kiosque, place Jules-Nadi.