Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.

De la verdure au bitume

Le 21 mars 2017

De nombreux travaux sont entrepris un peu partout en ville avec, tous, un même objectif : améliorer la sécurité et le cadre de vie des Romanais, avec l’ambition affichée de rendre à notre cité son attractivité.

Réouverture du square Marcel Carné

Situé à droite, dans la montée des Escaliers de la Poste, le square Marcel-Carné a rouvert ses portes au public, après de longues années de fermeture et un sérieux toilettage. S’agissant presque d’une renaissance, la municipalité a souhaité l’inaugurer, symboliquement, le jour du printemps et en musique avec l’Harmonie de Jacquemart.

Les Romanais vont ainsi pouvoir profiter de l’ombre, si agréable en été, de ses deux majestueux micocouliers et de son arbre de Judée aux fleurs couleur pourpre, tout en se laissant bercer par le bruit apaisant de la cascade qui, tout comme le bassin, a été remise en eau.

Ils pourront également pique-niquer sur l’une des deux tables mises à disposition ou simplement se poser sur un banc et humer l’odeur délicate des arbustes à fleurs et autres rosiers grimpants venus habiller le mur. 

Pour la petite histoire, la création de ce parc avait été actée via une délibération en date du 14 décembre 1983 et il avait ensuite été inauguré en grandes pompes, en présence du cinéaste Marcel-Carné à qui l’on doit des chefs-d’œuvre tels Quai des brumes ou encore Les enfants du Paradis. 

Son emplacement, à l’abri des regards, en avait fait, malheureusement, le lieu de nombreuses incivilités et même d’un drame, ce qui avait conduit à sa fermeture, privant les Romanais d’un espace vert en plein cœur de ville où il fait bon se reposer. 

Aujourd’hui, grâce aux travaux réalisés, mais aussi grâce au déploiement de la vidéo-protection, le voici rendu au public. Aux Romanais d’en faire bon usage, en respectant le règlement affiché à l’entrée. Le square sera ouvert de 8h30 à  17h, d’octobre à avril et de 8h30 à 19h, de mai à septembre.

Réfection de la rue Alfred-de-Musset

Inaugurés le week-end précédent, les travaux réalisés sur la rue Alfred-de-Musset répondaient à une demande forte des riverains, depuis plusieurs années, d’amélioration de la sécurité et du confort de circulation, tant des véhicules que des piétons.  

Particulièrement longue, cette voie, située à l’Est de la ville, avait déjà fait l’objet de travaux de réfection de voirie en 2013 et 2014. Ne restait plus qu’à faire la jonction entre les rues Jouvet et Seignobos. 

Cette dernière partie a nécessité une étude plus poussée, du fait de l’enfouissement des réseaux aériens, de l’absence de trottoirs mais aussi du non-alignement des maisons qui créait, sur environ 80 mètres, un important rétrécissement de la chaussée. Au final, des négociations menées avec les huit propriétaires impactés ont permis d’élargir la voie à 9 mètres et la chaussée à 5,5 mètres. De fait, il a fallu créer de nouveaux murets, mais aussi coordonner les différents intervenants sur ce chantier, d’où sa durée.

Les réseaux électriques et téléphoniques ont, en effet, été enfouis par le Syndicat Départemental d’Energie de la Drôme (SDED). Tandis que les puits perdus pour l’infiltration des eaux pluviales et la mise en place de nouveaux candélabres ont été réalisés par Valence Romans Agglo. Les arrêts de bus ont également été mis aux normes, en concertation avec Valence Romans Déplacements, avec la réalisation de quais bus accessibles aux personnes à mobilité réduite.Enfin, des plateaux surélevés ont été créés au niveau des carrefours avec les rues Saint-Exupéry et Seignobos, afin de ralentir la circulation. 
Ces travaux ont permis de sécuriser le cheminement piéton et d’apaiser la circulation avec la mise en place d’une zone 30. Ils ont également abouti à la sécurisation des carrefours les plus importants et à une meilleure lecture de l’espace public.