Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.

Baisse du prix de l'eau

Le 05 novembre 2014


La Ville a renégocié avec Véolia Eau ses contrats Eau et Assainissement. Validés en conseil municipal le 3 novembre dernier, ces nouveaux contrats aboutiront, de fait, à une baisse du prix de l'eau de 5%.


 

La baisse du prix de l'eau concerne à la fois l'eau potable et l'assainissement. Avec un impact différent selon si l'abonné est raccordé ou non à l'assainissement.

  • Pour un abonné raccordé à l'assainissement : moins 20 centimes d'euros / m3 ; soit pour une consommation moyenne de 120m3 / an, une économie d'environ 24 euros par an.
  • Pour un abonné non raccordé à l'assainissement : moins 10 centimes d'euros /m3 ; soit une économie d'environ 12 euros par an.

Le prix total de l'eau en TTC passe ainsi de 3,84 euros /m3 à 3,64 euros /m3.

 

 

Un long processus


 

Cette baisse s'inscrit dans un long processus.

  • Une décision du Conseil d'Etat du 3 avril 2009 stipule que les contrats de longue durée nécessitent pour s'exécuter au-delà du 3 février 2015 de recueillir l'avis des services de l'Etat (du Directeur Départemental des Finances Publiques). Or, les deux contrats d'affermage Eau et Assainissement qui lient la Ville à Véolia Eau courraient jusqu'au 31 décembre 2017...

 

  • La Ville a donc sollicité l'avis des services de l'Etat sur le maintien ou non de la durée de ces contrats jusqu'à leur échéance finale. Au vu des conditions techniques et financières, les services de l'Etat ont confirmé le maintien de la validité des deux contrats jusqu'en 2017.

 

  • En parallèle, la Ville, avec l'expertise du cabinet Bert a réalisé un audit technique et financier de ses contrats avec Véolia, ce qui lui a permis de renégocier point par point l'ensemble des termes des contrats. Une renégociation qui a abouti, entre autres (intégration des évolutions réglementaires, révision des conditions de fin de contrats, des conditions financières...) à une baisse du prix de l'eau.

 

 

"J'ai suivi ce dossier personnellement"

 

«Dans le contexte budgétaire contraint que nous connaissons je considère que tous les acteurs qui concourent au service public doivent faire un effort, précisait le maire de Romans, Marie-Hélène Thoraval en conseil municipal, le 3 novembre. J'ai suivi ce dossier personnellement. La baisse du prix de l'eau est historique pour Romans. »