Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.

Alerte canicule - la Ville veille sur ses seniors

Le 01 juillet 2018

Durant l’été 2003, la France a subi un phénomène climatique exceptionnel qui a amené les pouvoirs publics à élaborer un plan canicule national reposant sur la mobilisation de tous, plan déclenché au niveau départemental. Ce plan vise à repérer et à intervenir auprès des personnes à risques dont la fragilité se trouverait aggravée en période de forte chaleur.

Canicule - les bons gestes

Un registre canicule

Dans cette optique, la Ville de Romans-sur-Isère, par le biais de son Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) a mis en place un registre nominatif confidentiel afin de recenser les personnes âgées, handicapées et isolées. Les personnes figurant sur ce fichier sont contactées par téléphone, via une cellule de veille en cas de chaleur exceptionnelle.La cellule de veille est composée d’agents du service Seniors de la Ville et de bénévoles de la Croix rouge qui peuvent intervenir au domicile des personnes qui en éprouveraient le besoin pour recevoir des conseils, de l’eau fraîche et un brumisateur. Les personnes souhaitant figurer sur ce registre doivent s’inscrire à la Villa Boréa (rue Descartes – Tél. 04 75 71 37 26).

Inscription au registre canicule

Des dispositifs pour repérer le public fragilisé

Outre ce fichier canicule, le CCAS a repéré, via ses divers dispositifs, un certain nombre de  personnes dites fragiles sur lesquelles il veille au quotidien via :

Les engagements du CCAS

Le Centre communal d’action sociale s’est en particulier engagé sur :

  • Une veille sanitaire journalière des usagers du portage de repas à domicile avec, d’une part, des conseils de prévention, et d’autre part, une vigilance quant à l’état de santé des personnes.
  • Le restaurant de la Villa Boréa ferme ses portes trois semaines en août mais il est relayé pour les personnes qui le souhaitent par le portage de repas à domicile, assurant ainsi une continuité de service.
  • La formation et la sensibilisation des agents du service seniors qui sont, depuis 2004, formés aux signes avant-coureurs liés aux symptômes de la déshydratation et ont tous suivi la formation PSC1 (Prévention et Secours Civiques de niveau 1). À ce titre, ils sont amenés tout au long de l’année à intervenir et/ou à faire intervenir les secours.
  • Les relais des campagnes nationales d’informations sur les gestes et comportements préventifs (affichage et dépôt de plaquettes dans les différents lieux accueillant du public).
  • La capacité à contacter, au besoin, plus de 1000 personnes fragiles sur Romans-sur-Isère.
  • La diffusion d’un message téléphonique automatique aux personnes les plus fragiles bénéficiant de la télé assistance.
  • La capacité du CCAS et de son service seniors à mobiliser son réseau partenarial.
CCAS