Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.

800 000 € de travaux dans les écoles

Le 30 août 2018

La Ville, soucieuse du bien-être de ses écoliers, a décidé, cette année, de doubler le budget alloué à la rénovation de ses écoles maternelles et élémentaires. Elle a choisi, en outre, de consacrer la moitié de cette somme, soit 400 000 €, à l’école de la Pierrotte pour une réhabilitation en profondeur qui se poursuivra en 2019.

Les CP dédoublés

Les autres écoles n’ont pas pour autant été négligées. Néanmoins, la Ville a dû faire face à un imprévu –l’annonce a été tardive : le dédoublement, à la rentrée, des classes de CP dans les écoles du Réseau d’Education Prioritaire. Une directive mise en œuvre par le ministère de l’Education dans le cadre de l’objectif gouvernemental « 100 % de réussite en REP ». L’objectif ? Faire passer à 12 le nombre d’élèves par classe afin de permettre, grâce à une pédagogie adaptée, un travail approfondi sur  les savoirs fondamentaux dont la lecture. Une mesure qui s’appliquera également aux classes de CE1 en 2019.

 

À Romans, ce sont cinq écoles qui sont concernées. L’impact est important pour la Ville puisqu’il lui faut trouver l’équivalent de 10 nouvelles classes sur les deux années, sans aucune compensation de l’Etat. Si dans certaines écoles, des solutions ont pu être mises en œuvre à peu de frais, en revanche, la Ville a dû investir 95 000 € pour l’achat et l’installation de modules préfabriqués à l’école Jacquemart. Au total, ce sont 120 000 € qui ont été consacrés, cette année, à ces dédoublements, abstraction faite des frais liés aux déménagements et aux travaux opérés par les agents de la Ville. 

Des écoles accessibles

Des travaux d’accessibilité pour un montant d’un peu plus de 100 000 € ont également été réalisés, notamment à l’école Langevin et à l’école des Arnauds. En effet, la loi fait obligation à tous les propriétaires d’établissements recevant du public (ERP) de les mettre aux normes en termes d’accessibilité par rapport à quatre handicaps : moteur, visuel, audio et mental. Ces travaux étant particulièrement importants, ils ont été étalés dans le temps, via un Agenda d’Accessibilité Programmé (Ad’Ap) au sein duquel priorité a été donnée aux écoles.

Priorité à la sécurité

Parmi les autres travaux significatifs, citons également la réfection complète du toit de l’école Jules-Nadi pour un montant de 136 000 € ainsi que la poursuite des travaux de sécurisation des écoles à laquelle, cette année encore, 100 000 euros ont été consacrés, avec la mise en place notamment, sur toutes les portes, de boutons molletonnés, permet de se fermer de l’intérieur en cas de danger.

Les agents mobilisés

A noter que, si la plupart des gros chantiers ont été effectués par des entreprises privées, les agents du Centre Technique Communal et de la Direction Education Famille sont eux aussi fortement mis à contribution tout au long de l’année et plus particulièrement lors des vacances scolaires. L’unité de maintenance polyvalente a par exemple dû intervenir en amont du chantier de l’école de la Pierrotte pour le déménagement des six classes qui ont été rénovées avec dépose des tableaux, porte-manteaux, équipements vidéo… L’unité peinture, quant à elle, est intervenue à l’école Jacquemart et à l’école Saint-Exupéry. Serruriers, plombiers, électriciens, tous les corps de métier ont été mobilisés pour faire le tour des écoles afin de vérifier que tout fonctionne bien pour une rentrée dans de bonnes conditions : portails, portillons, robinetterie, volets roulants, éclairage…

Un groupe, qui rassemble des agents de la propreté, des espaces verts, des bâtiments et de la voirie, a  par ailleurs été spécialement constitué cette année, pour procéder à une intervention coordonnée et planifiée pour l’entretien des écoles et de leurs abords, à partir du 15 août. Enfin, soulignons, pour terminer, le travail réalisé par les agents d’entretien qui, avec tous ces travaux, ont fort à faire pour que tout soit net pour la rentrée.