Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.

8 chaussures géantes en ville

Le 19 novembre 2019

Le Musée de la chaussure s’installe hors les murs avec 8 chaussures géantes. À découvrir dès le 30 novembre, in situ. Et dès aujourd’hui, en cliquant sur la vidéo !

Interview croisée de Laurence Lopez, directrice Animation Culture à la Ville et Laurence Pissard, responsable du Musée.

Quel est le point de départ des 8 chaussures Totems ?

L. Lopez et L. Pissard : En 2017, un diagnostic sur le Musée de la chaussure a mis en évidence la nécessité d’améliorer la visibilité et l’accessibilité du site. Il a donc été décidé de mettre en place une nouvelle signalétique du site lui-même et des abords, tout en créant pour le Musée une identité visuelle forte. Mais le violent épisode de grêle du 15 juin a largement rebattu les cartes et le Musée a dû être fermé au public. Vu l’ampleur des travaux, il ne pourra être rouvert avant début 2020 ce qui nous contraint à repousser la mise en place de la signalétique dans sa globalité. En attendant, le Musée s’installera hors les murs. Le Maire a eu l’idée de s’inspirer de modèles du musée afin de créer 8 chaussures monumentales -de 2m de haut environ- qui seront implantées en centre-ville le long d’un parcours marchand.

Quel est l’objectif de ce Musée hors les murs ?

L.L. et L.P. : L’objectif est d’étonner, interpeller et donner envie de pousser les portes du Musée. Mais en attendant sa réouverture, cette exposition qui peut se suffire en elle-même et qui est un acte artistique fort contribuera à générer du flux en centre-ville et à renforcer l’attractivité de la ville.

Comment s’est faite la sélection des 8 chaussures ?

L.L. et L.P. : Nous nous sommes « plongées » dans les collections du Musée afin de choisir des modèles emblématiques et remarquables. La sélection s’est faite en plusieurs étapes. Sur les huit chaussures sélectionnées, on trouvera bien sûr les grands créateurs locaux : Jourdan, Clergerie et Kélian, mais aussi un modèle Andrea Pfister, un modèle Couvé-Bonnaire, un modèle Roger-Vivier et deux modèles André Pérugia. Il a fallu aussi tenir compte des contraintes liées à leur installation dans l’espace public, notamment en termes de sécurité et cela a exclu, de fait, certains modèles. Enfin, pour plus de visibilité nous avons privilégié les chaussures à talon.

Quid de la réalisation ?

L.L. et L.P. : Avec l’aide des scénographes Jean-Luc Tamisier et Sylvie Favel, elle a été confiée à des sculpteurs spécialisés (1). Les socles en béton -sur lesquelles les chaussures seront posées- ont, quant à eux, été confiés à une entreprise de Pierrelatte (2). Il a fallu suivre de très près chacune des étapes de fabrication pour être au plus près des modèles originaux, tout en intégrant des contraintes spécifiques, comme celle d’appliquer sur chaque chaussure Totem, un vernis anti-tags… Les 8 chaussures Totems seront installées fin novembre et inaugurées, le 30.

(1)    Il s’agit des entreprises MG Composites, Arsculpt et Atelier FX Déco.
(2)    Entreprise Chapsol

Visites guidées et animations

A compter du 30 novembre

Des animations à la Cité de la chaussure prévues

en savoir plus sur l'histoire des chaussures ? Vidéos sur Facebook Livret chaussures géantes