Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.

Le carnaval des chimères

Le 01 mars 2017

Carnaval approche à grands pas. Dans les coulisses, on s’active. Plus que quatre jours pour tout régler. Quatre jour avant que les carnavaliers, depuis des semaines dans les starting-blocks, ne soient lâchés... Comptez sur eux pour vous bluffer !

Le dimanche 5 mars, à 16 heures, la place Maurice-Faure sera envahie par une foule étrange et bigarrée. Le thème, cette année : les chimères. Vite un dictionnaire ! Mais oui, c’est bien cet animal mythique à corps de lion, tête de chèvre, queue de serpent ou de dragon. 

À partir de là, tout est possible, laissez faire votre imagination… Mélangez, composez et joignez-vous à cet étrange bestiaire. Et si vous manquez d’inspiration, rendez-vous à la Maison de quartier Saint-Nicolas (place du chapitre), de 10h à 17h, vous y trouverez moult costumes, plus fous les uns que les autres, ainsi qu’une brigade de maquilleuses, prêtes à vous transformer !

Participez !

Mais avant cela, si vous avez du temps et que le cœur vous en dit, vous pouvez encore rejoindre les ateliers de la cie Le Caramantran pour mettre la dernière touche aux marionnettes géantes qui participeront le jour J à la grande parade. Renseignez-vous auprès du service animation de la Ville au 04 75 05 55 40.

À moins que vous ne préfériez vous glisser le jour J dans la peau d’une sorcière, de celles qui escorteront, lors du défilé, la Ch’tite mère de la Cie le Transe Express : une chimère à la voix haut perchée qui paradera sur un animal fantastique. Appelez vite la Maison de quartier Saint-Nicolas au 04 75 72 47 70, il est encore temps de vous initier au théâtre de rue.

 

Pendant ce temps, Carmentran, le monstre, l’auteur de tous nos maux, continue, caché au fond de son antre, à prospérer. Chaque jour, il évolue, sous la surveillance du collectif Le petit ascenseur. N’hésitez pas à vous rendre ce vendredi 3 mars, à 17 heures, au Manoir, rue du Clair-Vivre où il tentera une sortie. Venez et veillez à ce qu’il ne s’échappe pas… car c’est lui, le dimanche 5 mars, que les carnavaliers emmèneront au bûcher.

 

La parade des monstres

 

Oiseaux échassiers aux couleurs chatoyantes, chimères géantes, mélange de poulpe, reptile et autres bestiaux, jeunes piafs à peine débarrassés de leur duvet, gobelins, elfes, korrigans et sorcières, tout droit sortis d’un livre de conte… tout ce petit monde, mélange improbable, se fondra en un joyeux cortège qui partira à 16 h 45 de la rue Mathieu-de-la-Drôme et vous réservera, tout au long du chemin, de belles surprises.

Un défilé à la fin tragique puisqu’il se terminera, place Jean-Jaurès, par la cuisson, aux alentours de 18h30, du malheureux Carmentran, juste après l’élection, à la criée, des rois et reines de quartier et un flash mob géant.

Un carnaval sanglant

Et si vous êtes curieux d’histoire et amateurs de comédie musicale, n’hésitez pas, la veille, soit le samedi 4 mars, à aller voir, à 20h30, aux Cordeliers, les ateliers Backstage qui vous présenteront un épisode tragique de la ville de Romans-sur-Isère : Carnaval sanglant, Romans 1580. Avec, sur la scène, soixante-dix chanteurs et danseurs en costumes d’époque que vous retrouverez également au sein du défilé.

Carnaval : circulation, mode d’emploi

Programme du Carnaval 2017 de Romans