Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.

Action municipale : bilan à mi-mandat

Le 16 mai 2017

A mi-mandat, le maire de Romans, Marie-Hélène Thoraval dresse le bilan de ces trois premières années. Aperçus.

Les engagements de campagne déjà réalisés  
 

  • La remise à double sens des avenues Jean-Moulin et Saint-Donat
  • Le renforcement des moyens humains et matériels de la police municipale
  • Le déploiement des caméras de vidéo surveillance. A ce jour, 50 caméras sont d'ores et déjà installées pour arriver, d'ici fin 2019, à une centaine. «Un déploiement qui a permis de diviser par deux la délinquance et par sept le coût de réparation du mobilier urbain.» 
  • La sortie des emprunts toxiques : «Ma plus belle satisfaction ! A notre arrivée, la Ville était au bord de la faillite. Nous avons réussi là où beaucoup d'autres villes ont échoué. Nous sommes sortis des emprunts toxiques tout en réduisant la dette et en doublant l'investissement et ce, sans augmenter les taux de l'impôt communal... et malgré une baisse des dotations de l'Etat.»
  • La mise en place d'une démarche d'amélioration continue au sein des services de la ville pour renforcer la satisfaction des usagers. «En la matière nous sommes allés au-delà de nos engagements. Le renforcement de notre service d'accueil Mairie + ainsi que la mise en place d'Allô Madame le Maire... nous ont d'ailleurs permis d'obtenir le Label Marianne. Le nouveau site web de la Ville s'inscrit également dans cette démarche.» 
  • La création d'événements économiques comme Invest in Romans destiné à attirer de nouveaux investisseurs «De fait, pas moins de 30 Millions d'euros vont être investis par des partenaires privés sur le centre-ville». 
  • La mise en place d'événements d'envergure destinés à animer la ville et à renforcer son attractivité, tels les Masters de pétanque, le Paris Nice, le Tour de France, Kermezzo (o)...
  • La valorisation du patrimoine : «Nous nous attachons, comme nous nous y étions engagés, à restaurer et à valoriser le patrimoine romanais en recourant à des financements inédits, notamment via le mécénat. Les travaux de restauration du Calvaire des Récollets seront inauguré en septembre et ceux du kiosque et de la Tour Jacquemart en 2018.»
  • L'amélioration du cadre de vie. « Nous nous sommes employés dès notre arrivée à améliorer le cadre de vie des Romanais, via un plan de réfection des voiries mais aussi un plan d'aménagement et d'embellissement des espaces publics destiné à redonner un poumon vert à la ville.»
     

Les projets en cours 
 

  • La redynamisation du centre-ville. « Pour faire face à une situation extrêmement dégradée, nous avons voulu agir, dans le cadre du projet GAR'IS, sur plusieurs leviers à la fois : la sécurité, le commerce, l'habitat, l'aménagement de l'espace public... ». Cette deuxième partie de mandat devrait permettre de : 
  • Développer la médiathèque Simone-de-Beauvoir autour du numérique au sein de Fanal. Sachant que sur ce dossier comme sur d'autres (rénovation et extension de la piscine Caneton, création d'un EHPAD à l'hôpital, d'un Pôle mère/enfant...) le maire s'attache à défendre les intérêts de la ville au sein de l'Agglo.
  • Créer un cheminement « numérique » dans le centre historique entre la médiathèque et la cité de la musique, entre autres... autour du concept de Cité du talent.
  • D'aménager le Champ-de-Mars pour le transformer en parc urbain.
  • De rouvrir la Savasse, ce qui nécessitera, au préalable, de réaménager le parc Saint-Romain pour le rendre plus accessible.  
  • De réhabiliter le pont inférieur (le PN19) afin d'améliorer la sécurité des piétons et des cyclistes et pouvoir « réaliser une entrée de ville digne de ce nom ». 
     

Interview du maire

Découvrez le bilan, détaillé, à mi-mandat de l'action municipale dans le Dossier Romans Mag du mois de mai, grâce à une interview du maire, Marie-Hélène Thoraval. 

Romans Mag n°318 - Mai 2017

Légende photo : Evénement phare de cette première partie de mandat : la sortie des prêts toxiques. Signature officielle le 24 mars, en présence du Préfet de la Drôme.